Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lamia Ait Amara enchante le public du 7ème Malhouniyat d'Azemmour




Lamia Ait Amara enchante le public du 7ème Malhouniyat d'Azemmour
La talentueuse artiste algérienne Lamia Aït Amara a séduit le public de la 7ème édition de la Rencontre internationale du melhoun "Malhouniyat", samedi soir à Azemmour, par sa voix de velours, sa parfaite maîtrise vocale et un florilège de chants variant de l'andalou, du melhoun et du haouzi. Son apparition sur la scène de l'espace Abraham Moulniss dans l’ancienne Medina a soulevé un tonnerre d'applaudissements. L'assistance tombée sous le charme de cette artiste hors pair dès le début du spectacle a fredonné avec elle le chef-d’œuvre admirable de la musique andalouse "Li Habiboun" qu'elle a exécuté a capella, avant d'enchaîner avec la belle chanson du chaâbi algérois "Ya belaredj".
Vêtue d'une belle robe traditionnelle, Lamia Ait Amara a ensuite posé sa voix de diva sur le texte du haouzi "Youm El Khemis" et qasida du melhoun "Sobhan Khalki Soltani" revisitée par l’orchestre de l'art du malouf algérien et son directeur artistique Khalid Baba Ahmed avec des sonorités et des rythmes variés, un morceau qui a vu le qanûn, et autres instruments "nobles", s’intégrer dans un ensemble classique.
La diva algérienne a ainsi gratifié le public de chansons de son dernier album, "Cham's", une immersion dans divers univers musicaux à la croisée des chemins entre la musique classique algérienne, la musique andalouse et le melhoun. Très émue à sa descente de la scène, la chanteuse a confié à la MAP : "Je suis déjà ravie rien que d'être ici, alors que dire sur ma participation à ce beau festival, j'ai l'honneur de participer à cet 7ème Malhouniyat d'Azemmour et j'espère que j'aurais l'occasion de revenir au Maroc pour retrouver à nouveau ce public magnifique".
L’autre star de la soirée n’est autre que la chanteuse marocaine du melhoun et du gharnati, Sanaa Marahati, qui a interprété avec talent et ferveur un art savant et subtil qu'est le melhoun marocain notamment qasida "Ya lotf allah el khafi". Le public a eu droit en fin de soirée à un joli bouquet dédié à la pure musique soufie avec des rythmes mystiques offerts par les membres de la Taifa Issawiya et son mkadem Yasser Charki.
Cette 7ème édition, (du 01 au 04 juin), organisée par l'Association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida sous la tutelle de la province, a été marquée par une cérémonie d'hommage au soliste feu Abderrahim Othmani et au chef d'orchestre, Mohamed Briouel, l'un des maîtres de la musique arabo-andalouse au Maghreb.
Sous le thème "Les artisans marocains, créateurs de spectacle dans l’art du melhoun", le programme artistique connaît la participation d’une pléiade d’artistes venus de Tunisie, de France, d’Algérie et du Maroc dont Abbas Righi et Lamiae Ait Amara de l’Algérie, Allam Aoun de Tunisie, Diae Zniber de France et Mohammed Briouel, Redouan Al Asmar, Abir El Abed, Sanae Marahati, Fatimazahra Qortobi, Bayane Belayachi, du Maroc.
Cette manifestation artistique de quatre jours connaît également l’organisation d’une conférence scientifique avec comme thèmes "L’art du melhoun et la musique andalouse" et "Les artisans marocains, au cœur de l’art du melhoun", avec la participation des professeurs Abdelaziz Ben Abdeljalil, Abdesallam Khalloufi, Abdelmajid Fenich et de l’écrivain Fouad Guessous et l'interprétation d'une série de poésies du melhoun à la façon "Serada".

Mercredi 7 Juin 2017

Lu 1930 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs