Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lahcen Haddad officiellement candidat à la succession de Mohand Laenser

«Le MP doit appartenir à tous les Harakis»




Lahcen Haddad officiellement candidat à la succession de Mohand Laenser
C’est officiel. Lahcen Haddad est depuis hier matin candidat au poste de secrétaire général du Mouvement populaire. Le ministre haraki du Tourisme en a fait l’annonce à travers un long communiqué diffusé quelques petites heures avant la tenue du Conseil de gouvernement de ce jeudi 8 mai. Tous deux ministres du gouvernement Benkirane, les challengers pour le fauteuil présidentiel devaient se retrouver en conseil…
Se présentera, ne se présentera pas? Le suspense a été entretenu pendant plusieurs semaines. Entre teasing ou communication politique, Lahcen Haddad vient tout juste de rompre le silence en confirmant ce que tout le monde savait et attendait. Il se porte candidat à la succession de Mohand Laenser qui remet son fauteuil en jeu les 21 et 22 juin à l’occasion du congrès de son parti.
 Officielle, la nouvelle a eu l’effet d’un mini tsunami. Haddad rentre en compétition contre Laenser, à la tête du Mouvement populaire depuis près de 28 ans. «Une  étrange longévité qui tranche avec la nouvelle ère, la loi sur les partis, la Constitution de 2011 et fait de Mohand Laenser le plus vieux leader du continent africain !», s’exclame ce politologue de la place.
 
L’avenir incertain du MP et des Harakis frappés d’attentisme
Au Mouvement populaire, la candidature du ministre du Tourisme à la magistrature suprême du parti fait figure de coup de tonnerre. Le secrétaire général du MP a toujours été le candidat de consensus. Les suffrages des Harakis n’étaient plus alors qu’une simple formalité. 
«Mais en se faisant candidat, Haddad ouvre le jeu et rend service à la démocratie interne», souffle ce militant haraki. La veille, le coup sous forme de menace a été porté par la femme forte du mouvement populaire, celle qui, dit-on, fait et défait les carrières des Harakis. «Si Haddad se présente contre Laenser, il doit d’abord quitter le gouvernement», fera savoir Halima Assali  à un journal de la place. Une déclaration qui  confirme un certain esprit d’allégeance très éloigné de la loi sur les partis.La candidature de celui qui est membre du bureau politique du MP part d’un constat d’échec. Le Mouvement populaire, explique L. Haddad, est aujourd’hui «incapable de produire des idées nouvelles et  d’attirer des compétences». «L’avenir de notre famille politique, celle-là qui est née dans le giron du mouvement national,  est aussi sombre qu’incertain. Au sein du MP, nous assistons à une politique d’exclusion, une politique tribale et clanique marginalisant les énergies, mettant sous tutelle la jeunesse et excluant les femmes. Le congrès que nous allons tenir est une occasion unique pour libérer le parti et les Harakis de l’attentisme qui les frappe».
Candidat, Haddad s’interdit d’être dans la rupture. Il rend hommage à Mahjoubi Aherdane, Mohand Laenser, Saïd Ameskane, Moha Lyoussi. Entre les lignes il n’en pense pas moins. Il ne devrait pas y avoir de différence entre les harakis sinon par le militantisme et la compétence. L’égalité des chances est mise en avant comme pour mieux fustiger l’esprit de cour et de sérail qui enveloppe la galaxie harakie. «On s’est trop occupés de nos querelles et petites divergences en oubliant l’essentiel. C'est-à-dire les dossiers éminemment important pour le MP et pour le peuple : l’amazighité, la régionalisation, l’emploi, l’habitat, la santé, la justice, les libertés. Les harakis sont absents de toutes ces grandes questions. A moins qu’on veuille en faire les absents de ces débats », fait remarquer celui qui se présente comme le candidat de la dignité.
 
Une place pour tous
Haddad a-t-il calculé tous les risques de sa candidature ? De quels appuis jouit-il à l’intérieur même de sa famille politique ? Avec quels arguments compte-t-il déboulonner la statue Laenser ? En attendant réponse à toutes ces questions, l’homme dit vouloir contribuer à « construire dans la cohésion un MP fort où il y aurait une place pour tous ». Il se lance dans l’aventure avec un programme qui sera rendu public dans les prochains jours. «Un programme élaboré sur la base de principes de démocratie, de bonne gouvernance et à partir d’une démarche participative et ce pour contribuer au changement, au retour de la dignité et à la reconstruction d’un Mouvement populaire qui appartiendrait à tous les Harakis», fait valoir Lahcen Haddad. 
Le ministre qui veut devenir leader le dit haut et fort. Le congrès des Harakis  à la fin du mois prochain est un rendez-vous historique. « Parce que c’est la place du MP dans l’équation politique qui est aujourd’hui en jeu. Rater ce rendez-vous signifierait que la place du Mouvement populaire dans cette équation est perdue à jamais », conclut-il.

Narjis Rerhaye
Vendredi 9 Mai 2014

Lu 1443 fois


1.Posté par kanbow le 09/05/2014 10:46 (depuis mobile)
Et pourquoi pas ,la candidature de Lahcen Haddad ou de tout autre cadre du MP ne fera que renforcer le parti contrairement à ce que prédisent certains membres,c''est la loi de la démocratie ,l''heureux élu bénéficiera d''une grande et large autorité.

2.Posté par haraki le 11/05/2014 00:42
tous les harakis sont pour la démocratie surtout avec la nouvelle constitution et la loi sur les partis
Mais c est quoi la démocratie et la participation de tous Est ce que Mr Haddad a exposé son idée de se presneter aux militants par ex au conseil national et a voir la majorité des harakis pour qu il se presente c est ca la domocratie et non pas comme la democratie qu il veut lui c est dire je ne veux pas un candidat grand gabari aimé par tous qui un baground solide comme Mr Laenser et qui toutes les chances de m abattre il lui adresse des sms pour lui dire liberer la route
ca ce n est pas strategique ya le specialiste de la strategie comme tu aimmee te presenter

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs