Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lahbib Salek Bachir, Cheikh de la tribu Oulad Bouaïta : «Un vent de liberté devrait souffler sur les camps de Tindouf»




Acteur de la société civile, notable appartenant à l’une des grandes tribus sahraouies, Lahbib Salek Bachir qui est Cheikh de la tribu Oulad Bouaïta, nous révèle ce qu’il espère de la nouvelle Constitution.

Libé : Quelle évaluation faites-vous de la nouvelle Constitution ?

Lahbib Salek Bachir : La Constitution que le peuple marocain a plébiscitée constitue l’avenir radieux que peut espérer le Maroc, en général et les provinces sahariennes, en particulier. L’adoption du Hassani est la preuve irréfutable que la Constitution accorde une place de choix à ces provinces, à leur langue et leur culture. Les attentes des Marocains à savoir : un gouvernement issu du parti majoritaire lors des élections, le respect des droits de l’Homme, l’égalité devant la justice, l’indépendance de celle-ci et la démocratisation de la vie ont poussé tous les Marocains à participer largement à l’adoption de cette Constitution. 

Selon vous la nouvelle Constitution peut-elle contribuer à apporter une solution au conflit factice du Sahara ?

Dans l’un des articles de la Constitution que nous venons d’adopter, il est mentionné que le Maroc sera réparti en régions diverses. Cette régionalisation sera appliquée au Sahara avant toutes les autres régions. L’adoption de la régionalisation et la proposition d’autonomie pour les provinces sahariennes, sont des raisons suffisantes pour mettre un terme à un conflit factice que les généraux algériens maintiennent pour pouvoir continuer à faire main basse sur les richesses de leur pays. Mais nous souhaitons que le vent de liberté qui souffle sur les différents pays arabes, touche nos frères dans les camps pour qu’ils se révoltent contre le régime algérien et ses sbires du Polisario.
Le Maroc avec la nouvelle Constitution est ouvert à tous ses fils qui veulent contribuer à construire un Maroc libre, démocratique, égalitaire et respectueux des droits de l’Homme.
Aussi, je lance un appel à tous nos frères dans les camps de Tindouf afin qu’ils saisissent cette opportunité et rejoignent les leurs. Car cette Constitution constitue la solution idéale à ce problème factice.

Propos recueillis par Ahmadou El-Katab
Jeudi 7 Juillet 2011

Lu 718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs