Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lachgar : Le gouvernement s’est attelé à réaliser des intérêts partisans sans se soucier de la conjoncture difficile du pays

Conseil régional élargi de l’USFP à Marrakech




Lachgar : Le gouvernement s’est attelé à réaliser des intérêts partisans sans se soucier de la conjoncture difficile du pays
«La Constitution de 2011 a organisé les relations du gouvernement avec les autres institutions mais un an et demi après son investiture, l’Exécutif qui  semble incapable de gérer ses propres affaires,  peut-il le faire pour 30 millions de citoyens et affronter la conjoncture actuelle et  ses  répercussions ? Le gouvernement n’a pas le courage de décréter une loi organisant les relations au  sein même de son équipe comme le démontrent les démissions et désaccords des uns et le désarroi des autres qui n’arrivent plus à prendre position. Aussi nous sommes devant une équipe gouvernementale de gestion des affaires courantes plutôt que devant un gouvernement au service du citoyen ». C’est en ces termes que Driss Lachgar s’est exprimé devant le Conseil régional élargi de l’USFP à Marrakech qui s’est tenu samedi 22 juin.
Lors de cette rencontre, le Premier secrétaire du parti de la Rose a critiqué énergiquement l’indolence du gouvernement Benkirane qui ne parvient pas à opérationnaliser la Constitution de 2011, tout en mettant en exergue les luttes de l’USFP pour les réformes constitutionnelles.
Pour Driss Lachgar, le gouvernement Benkirane s’est attelé à réaliser quelques intérêts partisans sans se soucier de la conjoncture difficile  dans laquelle se débat le pays. « Ils se trompent, ceux qui, à l’issue des élections du 25 novembre, ont cru que le peuple les a investis d’une délégation pleine et entière. Si l’on se réfère aux critères consacrés par la démocratie occidentale, les partis ayant fait partie du dernier gouvernement ont obtenu aux mêmes consultations électorales  plus de voix que le parti qui était à l’opposition et qui n’est autre que le PJD. Convaincu que l’opinion publique s’est exprimée en positionnant ce parti à la première place et que conformément à la Constitution, il était appelé à former un gouvernement», a-t-il précisé.
« Nous nous en sommes réjouis, ajoute le Premier secrétaire,  estimant par là que notre pays allait connaître l’une des meilleures expériences consacrées par les démocraties occidentales ». Et de citer l’Espagne qui a servi d’exemple en matière d’alternance. Même si les socialistes, durant deux mandats successifs, étaient en mesure de se targuer de nombreuses réalisations au profit du peuple espagnol, celui-ci, tenté par le changement et l’alternance, a opté pour une  autre alternative.
Concernant le refus de participer à l’actuel gouvernement, le Premier secrétaire du parti de la Rose a rappelé que l’USFP s’était vu proposer de participer à l’équipe gouvernementale, mais « nous avons rejeté cette proposition pour ne pas brouiller les cartes », a-t-il souligné.
Par ailleurs, lors de son allocution devant les militants du parti à Marrakech, Driss Lachgar  était catégorique au sujet de la rupture avec les anciennes méthodes depuis la tenue du XI ème Congrès. « Nous avons confirmé lors de notre Congrès que les agissements en coulisses n’avaient plus lieu d’être. Nous avons enterré les commissions des candidatures ainsi que l’ère du candidat unique qui marquait le fonctionnement des partis. Ce sont là des initiatives auxquelles vous avez pris part, vous tous, militantes et militants ittihadis », a-il affirmé. Et d’ajouter que  la priorité actuelle au sein du parti consiste à resserrer les rangs  et concrétiser les promesses tenues.
« Notre Congrès a débouché à l’unanimité sur des décisions et a confirmé l’analyse de la situation politique, économique et sociale de notre pays. Nous nous sommes tous mis d’accord sur la position que nous avons choisie. Il n’y a aucune divergence entre nous à propos de notre choix de nous positionner dans l’opposition. Nous devons seulement traduire ces décisions en actes. Nous devons aussi débattre des mécanismes à même de nous remettre à la place qui nous sied au sein de la société. Nous devons en ce qui concerne, particulièrement cette région, équilibrer les rapports de force que les mafias des élections ont tronqués en profitant de la misère des citoyens qui résident dans le périurbain », a expliqué Driss Lachgar devant le Conseil régional élargi à Marrakech.
« Je me suis promis depuis mon élection en tant que Premier secrétaire d’assumer  avec noblesse  la mission que vous m’avez confiée tout en ayant à l’esprit les dirigeants historiques du parti, tels Mehdi Ben Barka, Abderrahim Bouabid et Omar Benjelloun, entre autres. Comme je me suis astreint à unifier les rangs du parti et à tenir tous les engagements. C’est donc pour nous une fierté de nous unir tous et de dépasser nos ego, déclarant ainsi et en premier aux adversaires qu’il s’agit d’une unité ittihadie authentique», a souligné Driss Lachgar.  
Pour sa part, Dounia Regragui du secrétariat régional, a  expliqué que     le choix de rejoindre les rangs de l’opposition procède d’une analyse profonde de la réalité politique et sociale du pays, soulignant que ce choix constitue également un moment historique pour exprimer l’attachement aux valeurs du parti visant à réaliser l’égalité, la dignité et la liberté,
  A signaler que le secrétariat régional de Marrakech-Tensift-Al Haouz a approuvé la décision de l’USFP d’unifier les partis de la Gauche à travers la fusion entre l’USFP, le Parti socialiste et le Parti travailliste.

Kamal Mountassir
Lundi 24 Juin 2013

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs