Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Laâyoune : Le projet de révision de la Constitution continue de mobiliser les foules




Laâyoune : Le projet de révision de la Constitution continue de mobiliser les foules
Partis politiques, syndicalistes, acteurs de la société civile ou simples citoyens, tout le monde se sent concerné par le référendum.
De Guelmim à Dakhla, en passant par Tarfaya, Smara, Boujdour ou Tan Tan, toutes les villes du Sud se mobilisent.
C’est ainsi que les différentes places et palais des congrès de ces villes sont, ces jours-ci, saturés.
Le dimanche, alors que la ville d’Al Marsa accueillait les militants de l’USFP, le palais des congrès et la grande place Al Michouar de Laâyoune abritaient des meetings organisés par des acteurs de la société civile et bien qu’elles soient voisines, les deux places étaient envahies de citoyens criant en chœur «Le peuple dit « oui » à la Constitution ».
Dans la grande salle du palais des congrès, l’Association Alter Forum a, pour son meeting, convié des conférenciers économistes, juristes, poètes et acteurs associatifs qui ont chacun développé un sujet tournant autour de l’un des articles de la Constitution. Le docteur Bouchakouk, économiste, a traité des avantages économiques de la nouvelle Constitution et des investisseurs étrangers qu’elle est susceptible de séduire, le conférencier Baba Mayara, défenseur des droits de l’Homme a, quant à lui, mis en exergue les garanties que la Constitution apporte pour le respect des droits de l’Homme.
Une jeune dame du nom de Rabab, actrice associative de son état, a expliqué aux femmes l’intérêt qu’elles ont à voter oui pour cette Constitution étant donné les droits qu’elle leur garantit.
Quant à Bachir Dkhil, président de l’Association Alter Forum et ex-représentant du Polisario dans différents pays, a expliqué,  dans son intervention, que le Maroc est en train de vivre une nouvelle étape de son Histoire, que le Roi en ordonnant la révision de la Constitution a exprimé sa volonté de faire rentrer le Maroc dans l’ère de la démocratie de manière sûre et sereine.
Dans une déclaration à Libé, Béchir Dkhil a souligné que l’objectif de la rencontre organisée par son association est d’expliquer au public l’intérêt qu’il a en participant massivement au référendum du 1er juillet et en votant «oui» pour la Constitution. Cette Constitution qui fait du Maroc un pays démocratique où toutes les composantes de la population jouissent des mêmes droits et ont les mêmes devoirs, tout en étant égaux devant la justice dont la Constitution garantit l’indépendance. Et d’ajouter que c’est une occasion offerte aux Marocains de décider de leur destin. Elle permettra, également, dit-il, de résoudre le problème du Sahara dans le cadre d’une autonomie sous souveraineté marocaine.
Le docteur Bouchakouk a déclaré à Libé qu’il participe à la rencontre pour expliquer le bien-fondé de la nouvelle constitution. Il a précisé que les références internationales sont basées sur le projet de nouvelle Constitution, à savoir l’égalité entre l’homme et la femme, le respect des droits de l’Homme à travers les conventions internationales, la valorisation du citoyen et la consolidation de l’Etat de droit qui garantit à chacune de ses composantes tous ses droits culturels et linguistiques.

Ahmadou El-Katab
Jeudi 30 Juin 2011

Lu 614 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs