Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Laâyoune : L’ONSSA sort de sa léthargie




Laâyoune : L’ONSSA sort de sa léthargie
Depuis quelque temps déjà, la presse régionale et certains organes nationaux ont dénoncé la prolifération de l’abattage illégal et les dangers que représente cette viande qui n’est soumise à aucun contrôle sanitaire. On se demandait si dans les provinces sahariennes, il existait un service chargé de la sécurité sanitaire des produits alimentaires. Il a fallu l’arrivée du Ramadan pour que la direction régionale chargée de veiller à la santé des citoyens dans les trois régions sahariennes  dont le siège est à Laâyoune, se manifeste et exerce son travail, à savoir le contrôle de salubrité des produits consommés par les populations.
Ainsi, les services de contrôle relevant de la direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont saisi et détruit, durant la première semaine de Ramadan, des quantités de produits alimentaires avariés dans les régions de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, de Guelmim-Smara et celle d’Oued Eddahab-Lagouira.
«Dans le cadre du contrôle des produits les plus consommés durant le mois béni, 87 kg de viandes rouges ont été saisis, dont 58 issus d’abattages illégaux, ainsi que 42 kg de viandes blanches, 95 litres de lait et 330 kg de produits de la pêche maritime», explique un communiqué de l’ONSSA.
Le communiqué indique que ces opérations de contrôle ont également abouti à la saisie de 350 kg de sucre et de dattes, en plus de 506 kg de différents produits alimentaires. Les autorités compétentes ont, en outre, prélevé 35 échantillons de ces produits et les ont adressés aux laboratoires nationaux afin de s’assurer de leur salubrité.
La même source souligne que les opérations de contrôle, qui ont porté sur 729 points de vente durant cette période, se sont déroulées en coordination entre les différents services concernés. Elles ont été effectuées au niveau des marchés locaux donnant lieu à des prélèvements d’échantillons aux fins d’analyse et à des actions de sensibilisation en matière d’entreposage des produits alimentaires, d’étiquetage et des conditions d’hygiène.
Cette campagne, dont l’objectif est de garantir une meilleure protection des consommateurs, a été menée aussi bien au niveau des unités de production, de traitement et de manipulation des produits qu’à celui des points de vente.
Des commissions mixtes chargées du contrôle de la qualité des produits, des prix et de l’hygiène ont été mises en place pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs  et les protéger contre les innombrables pratiques spéculatives que les commerçants peu scrupuleux et cupides n’hésitent pas à exercer sur le consommateur peu averti.
A noter que l’approvisionnement des marchés locaux des provinces du Sud en denrées alimentaires de première nécessité n’a, jusqu’à ce jour, connu aucun déficit  et sera assuré tout au long du mois de Ramadan.

Ahmadou El-Katab
Mardi 14 Août 2012

Lu 782 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs