Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Laâyoune : Charivari autour des deux palaces




Laâyoune : Charivari autour des deux palaces
Les deux plus anciens palaces de la ville de Laâyoune, le Parador, hérité de l’époque coloniale et Massira construit par les autorités marocaines, sont gérés par une société privée.
Depuis plus de 36 ans, ces deux hôtels ont toujours été considérés comme des établissements hôteliers exemplaires. Ils ont accueilli de nombreuses délégations sans distinction de religion ou d’origine.
Même les bars où les boissons alcoolisées coulent à flots n’ont jamais suscité la colère du monde associatif local. Dernièrement, la société gérant les deux palaces aurait décidé  l’ouverture de deux boîtes de nuit dans chacun de ces hôtels pour les mettre au diapason des normes qui ont cours concernant les établissements portant le même nombre d’étoiles à travers le Royaume. Ce ne fut pas du goût de l’Association du Sud pour la protection du consommateur et de l’environnement. Dans un  communiqué dont Libé a reçu copie accompagnée de la missive adressée au chef du gouvernement, elle a dénoncé le projet en question.
Selon ledit communiqué, la démarche est soutenue par nombre d’associations et d’organisations syndicales locales ainsi que par des élus et notables locaux. On dénonce avec véhémence le projet initié par la société gérante. Les signataires demandent également aux responsables locaux de ne pas accorder d’autorisation d’ouverture de ces boîtes de nuit.
Libé a contacté le gérant de ces deux palaces pour avoir sa version des faits. Il a promis de nous remettre un communiqué expliquant sa version et sa position. Chose qu’il n’a pas faite jusqu’à présent.
A noter que l’Association du Sud pour la protection du consommateur et de l’environnement avait envisagé l’organisation d’une marche de protestation devant l’hôtel Massira, dans l’après-midi du samedi. Cette manifestation a été reportée à cause, peut-être, de la forte présence des forces de l’ordre qui avaient bouclé  l’avenue Mekka à proximité de l’hôtel devant lequel devait se dérouler la marche.
Les responsables de l’Association nous ont tout simplement dit que la marche était ajournée, sans autre précision. 

Ahmadou El-Katab
Mardi 15 Mai 2012

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs