Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La ville ocre à l’heure de la première étape de la Coupe du monde de tir à l’arc

Marrakech avant Bangkok, Nîmes et Las Vegas




Dans le cadre de ses préparatifs pour l’organisation de la première étape du tournoi international de la Coupe du monde du tir à l’arc en salle qu’abritera le Grand stade de Marrakech du 20 au 22 du mois en cours, l’Association Club Arc de Marrakech de tir à l’arc, en la personne de sa présidente Meriem El Mahiri, a tenu une conférence de presse pour mettre toute la lumière sur cet événement que la ville ocre accueille pour la troisième fois.
Organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, la manifestation sera, en l’espace de trois jours, la destination phare de tous les archers du monde, mais aussi du simple public curieux de découvrir ce sport, puisque les organisateurs prévoient, en plus de la compétition sportive, la tenue d’un village d’exposition, de stands d’initiation au tir à l’arc, des jeux et de l’animation de haut niveau.
Pour ce qui est de la compétition, organisée en quatre étapes par la Fédération internationale de tir à l’arc (FITA), la Coupe du monde s’ouvrira à Marrakech du 20 au 22 novembre, se poursuivra à Bangkok les 5 et 6 décembre, puis à Nîmes du 15 au 17 janvier 2016 pour finir à Las Vegas entre le 28 et le 30 janvier 2016.
Côté participation, Meriem El Mahiri a annoncé la participation de 220 archers comme étant un chiffre record, rappelant qu’en 2010, lors de la première édition, le nombre ne dépassait pas les 59 participants.
Venus des quatre coins de la planète et représentant 25 pays, ces archers n’auront d’yeux que pour les titres qui vont leur permettre de s’adjuger le grand trophée en finale de cette compétition à Las Vegas.
Le Maroc sera représenté par quarante archers, hommes et dames, ayant à leur actif une bonne expérience qui leur permettrait de figurer parmi les grands noms de la discipline.
En ce qui concerne l’organisation, la présidente a assuré que les préparatifs vont bon train, et ce malgré quelques difficultés financières que les organisateurs tentent de dépasser par la multiplication des efforts de tous.
Il est à signaler que lors de la conférence de presse, Adil Rajae, président de la Fédération Royale marocaine de tir à l’arc, qui était présent sur les lieux, a décidé de la boycotter à la dernière minute sous prétexte que le logo de la Fédération ne figurait pas sur la banderole présentant le point de presse. Dans le même sens, on note aussi l’absence du délégué du ministère de la Jeunesse et des Sports à Marrakech. Malgré cela, Meriem El Mahiri a exprimé son souhait de pouvoir compter sur la participation de toutes les composantes de la discipline pour la réussite de cette édition. Et d’ajouter que l’objectif est de voir dans l’avenir l’édition marocaine atteindre plus de 2000 participants à l’instar de la ville de Las Vegas.
 

Khalil Benmouya
Vendredi 13 Novembre 2015

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs