Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La ville d'Essaouira, un bastion du métissage et de la création artistique au Maroc




De carrefour commercial à espace culturel, la ville côtière d’Essaouira est devenue un bastion irréductible du métissage et de la création artistique au Maroc, souligne l’hebdomadaire Jeune Afrique dans sa dernière livraison. Dans un article consacré à l’ancienne Mogador à l’occasion du Festival gnaoua et musiques du monde, qui s’est déroulé du 12 au 15 mai, la publication met l’accent sur l’ambiance unique qui règne derrière les remparts ocre de la ville, où les accents du monde résonnent au son de musiques en tout genre (rock, gnaoua, hip-hop, rai...). «La ville a su raviver la flamme en puisant dans cette identité si particulière qui fait sa force et son charme», écrit Jeune Afrique, expliquant que les influences amazighes, arabes, africaines, européennes, musulmanes, chrétiennes et juives confluent en un mélange riche et unique qui fait aujourd'hui la fierté des Souiris. L’hebdomadaire relève la place importante qu’occupe dans cette ville la musique gnaoua, qui s'est internationalisée avec des musiciens de renom, comme le jazzman américain Randy Weston.
La ville connaîtra un intérêt artistique, culturel et touristique croissant à partir de 2001 avec l'inscription de la médina au patrimoine mondial de l'Unesco, indique l’hebdomadaire, notant que près d'une dizaine de festivals, principalement de musique, animent désormais Essaouira et attirent entre 500 mille et 600 mille touristes chaque année. En vingt ans, le nombre d'hôtels est passé de 6 à 327, les deux tiers étant des riads et des maisons d'hôtes, qui se fondent avec harmonie dans les dédales de la médina, poursuit la publication.

Mardi 14 Juin 2016

Lu 1174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs