Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La "vigueur" de la production nationale des secteurs non-agricoles mise en exergue




La "vigueur" de la production nationale des secteurs non-agricoles mise en exergue
La Banque mondiale a souligné la "vigueur" de la production des secteurs non-agricoles au Maroc, dans son rapport annuel sur les "Perspectives économiques mondiales", publié mercredi dernier à Washington.
"Au Maroc, la production non-agricole demeure vigoureuse sous l'impulsion de la consommation privée et une augmentation des exportations des produits manufacturés, tels que l'automobile, les produits électriques et les phosphates", explique l'institution de Breton Woods.
Le rapport note, par ailleurs, que l'économie des pays en développement devrait connaître une amélioration en 2015, grâce notamment aux faibles prix du pétrole, à la reprise de l'économie américaine et à l'apaisement des turbulences ayant secoué plusieurs grands marchés émergents.
La croissance des pays en développement, qui s'est chiffrée à 4,4 % en 2014, devrait se poursuivre pour atteindre 4,8 % en 2015, puis 5,3 et 5,4 % en 2016 et 2017 respectivement, précise cette publication semestrielle de la BM, indiquant que l'économie mondiale, après avoir enregistré une croissance estimée à 2,6 % en 2014, devrait croître de 3 % cette année, de 3,3 % en 2016 et de 3,2 % en 2017.
Commentant ce rapport, Jim Yong Kim, président du Groupe de la BM, a indiqué que "les pays en développement doivent judicieusement déployer leurs ressources pour soutenir les programmes d'action sociale, en ciblant particulièrement les pauvres et en menant des réformes structurelles investissant dans les ressources humaines".
"Il est également essentiel que les pays lèvent tous les obstacles inutiles à l'investissement du secteur privé. Ce dernier est de loin la première source d'emplois et peut à ce titre aider des millions de personnes à sortir de la pauvreté", a-t-il ajouté. Il ressort également dudit rapport que cette "fragile" reprise mondiale s'inscrit toutefois dans un contexte de tendances de plus en plus divergentes, qui auront d'importants impacts sur la croissance mondiale.

Libé
Dimanche 18 Janvier 2015

Lu 307 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs