Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La vérité sur les statistiques de la criminalité




Les vaticinations de Mohand Laenser

Mohand Laenser, ministre de l’Intérieur, se veut rassurant. La situation sécuritaire au Maroc ne saurait susciter quelque inquiétude que ce soit. Selon lui, le sentiment général d’insécurité dans le paysage urbain est infondé puisque les statistiques officielles traduisent une baisse du taux des crimes graves de 2%.
Et qu’en est-il donc des centaines d’affaires de vols à l’arrachée, d’agressions de personnes ou celles des bus par des bandes de malfaiteurs armés de sabres ? «Ce sont des faits divers isolés sans conséquence sur la sécurité générale des citoyens», a répondu le ministre en substance.
Faut-il prendre ses propos pour argent comptant ? Ce serait sans doute le cas si la fréquence de ces méfaits n’était pas devenue quasi-quotidienne. En effet, chaque jour apporte son lot de victimes de vols, d’agressions, de viols voire de kidnappings.
Les chiffres avancés par le ministre font état de 508.000 cas déférés devant les services de la sûreté nationale et la gendarmerie Royale et un taux d’élucidation de 85% dans des délais très courts.
Pour les experts, ces données devraient être prises avec beaucoup de réserve et de retenue. Et pour cause, les statistiques officielles ne comptabilisent que les faits portés à la connaissance de la police, ce qui implique donc que tout ce qui n’est pas déclaré ou constaté n’existe pas.
Les experts estiment également que le Maroc, à l’instar d’autres pays, ne lève que partiellement le voile sur le nombre de crimes commis pour ne pas alarmer l’opinion publique, et ce pour des considérations sécuritaires, politiques ou touristiques.
Ceci d’autant plus qu’en l’absence de centres de recherches spécialisés ou d’observatoires de la criminalité,  seuls les chiffres émanant des sources officielles, à savoir le ministère de l’Intérieur, la Direction générale de la sécurité nationale ou le gendarmerie Royale, font foi.
Quant au taux d’élucidation de 85%, les experts estiment que ce chiffre est très optimiste. D’après eux, seules les infractions dont les auteurs ont été appréhendés figurent dans les statiques officielles.
Les experts s’interrogent également sur les composantes  de ce chiffre pris dans sa globalité. Selon eux, il se peut que certaines infractions connaissent un taux d’élucidation beaucoup moins probant que d’autres, ce qui fausse, en fin de compte, les données. Pour certains d’entre eux, le taux d’élucidation global des infractions est une construction acrobatique qui mélange toutes sortes d’éléments.
A noter que le rapport de la DGSN pour l’année 2011 a révélé  que les crimes qui engendrent le sentiment d’insécurité sont clairement en baisse. Surtout en ce qui concerne les crimes violents qui ne représentent plus que 11,43% du taux général de la criminalité apparente.
A ce titre, le rapport indique que 194 personnes ont été arrêtées pour homicide volontaire sur les lieux du crime.
Concernant la tentative d’homicide, 104 personnes ont été arrêtées sur place et 54 sont toujours recherchées. Dans la catégorie des agressions à l’arme blanche, 2.594 personnes ont été arrêtées, contre 1.324 recherchées. Sur la liste de ces crimes figurent le vol qualifié, le vol à l’arrachée, le vol de voitures, l’enlèvement, le viol et l’attentat à la pudeur, ce qui totaliserait 19.222 cas.
Peut-être que Churchill avait raison de dire : «Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées».

Hassan Bentaleb
Mercredi 18 Avril 2012

Lu 1360 fois


1.Posté par futurbarbu le 19/04/2012 10:40
L'insécutité est devenue la préoccupation quotidienne des gens partout ,les criminels rodent à chaque coin de rue et dans les souks ,le plus grave c'est que ces criminels sont armés et terrorisent les personnes démunies de moyens de défense ,oui la situation est alarmante ,il faut utiliser les gros moyens de sécurité et ne pas relacher ces criminels qui peuvent devenir des agents terroristes .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs