Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La vérité blesse Alger


Pour Sarkozy, la création d’un Etat croupion dans une région du monde minée par le terrorisme est une chimère



L’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, a dressé un réquisitoire contre l’Algérie.
Lors d’une conférence qu’il a prononcée au Centre des Emirats pour les études stratégiques et la recherche à Abou Dhabi, Sarkozy qui est également président du parti français Les Républicains a refusé toute idée de création d’un nouvel Etat au Sahara marocain.
«La frontière entre l’Algérie et le Maroc est fermée depuis près de dix ans, alors qu’il y a un besoin formidable de marché commun véritable qui regrouperait, dans un premier temps, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Il est en panne à cause de la question du Sahara occidental», a-t-il dit en substance. Et d’ajouter :«En vérité, vous connaissez que la position de la France a toujours été de soutenir la marocanité du Sahara. J’ai toujours pensé ça. J’étais moi-même à Laâyoune pour la première fois en 1991, on aura du mal à me convaincre de la nécessité de création d’une république sahraouie dans une région du monde minée par le terrorisme, je pense au Niger, au Sahel, au Mali que j’aime tant».
Nicolas Sarkozy a également plaidé pour la stabilité des pays sud de la Méditerranée, car, selon lui, cela garantira la stabilité et la paix dans les pays européens. «Pour nous Européens en général, et pour moi Français, a-t-il indiqué, la stabilité et la paix de la Tunisie, de la Syrie et de la Libye, ce sont nos problèmes car si ces pays s’effondrent, c’est l’Europe qui en subira les conséquences. Il n’y aura pas de paix au Nord de la Méditerranée s’il y a le  chaos au Sud de la Méditerranée. C’est ma conviction la plus absolue».
Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a salué le courage, la sagacité et la clairvoyance de S.M le Roi Mohammed VI qui a opéré des changements politiques lors du  Printemps arabe, lesquels changements ont conforté la stabilité et la paix dans le Royaume. «Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un Souverain comme le Roi du Maroc qui a modifié la Constitution lors du Printemps arabe en prenant des risques politiques considérables et qui ont de mon point de vue garanti la paix au Maroc».
Il a, par contre, violemment critiqué l’Algérie en déclarant, lors de cette conférence : «Je ne dirais rien sur l’Algérie que j’aime beaucoup. Dès qu’on prononce un mot, ça devient une polémique. Et pourtant pour ce pays, si riche de ses potentialités et d’une population extraordinaire, la question du  développement et de la modernisation est posée».
Ces positions claires et tranchantes de l’ancien président français ont suscité l’ire de l’Algérie. La presse de ce pays s’est fait l’écho de ce sentiment en attaquant Sarkozy et en allant jusqu’à l’accuser d’être membre du sionisme mondial.
A titre d’exemple, on peut citer cette déclaration d’un ex-haut gradé militaire algérien, Abdelaziz Moujahid, au journal «Ennahar» selon laquelle «la France est l’ennemi juré de l’Algérie et surtout Sarkozy, car il est membre du sionisme mondial allié au Makhzen». Ce militaire, qui paraît obsédé par la théorie de la conspiration,  a ajouté que la défense par Sarkozy de son projet d’Union pour la Méditerranée n’avait qu’un seul «objectif, celui de faire admettre Israël dans ce projet pour qu’il soit un membre et qu’il devienne notre partenaire en matière de commerce et dans les relations internationales».
Pour le journal algérien «El Khabar», l’ancien président français «provoque de nouveau l’Algérie » et pour «El Bilad», Sarkozy «crache son venin» sur Alger en «l’accusant de paralyser le développement économique au Maghreb».

 

Mourad Tabet
Lundi 18 Janvier 2016

Lu 2642 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs





Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma