Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La trahison n’est ni un sport, ni un spot télé ni même un métier : Aminatou Haidar, la passionaria des mirages




La trahison n’est ni un sport, ni un spot télé ni même un métier : Aminatou Haidar, la passionaria des mirages
Les pantins sentent-ils les fils et les doigts qui les manipulent ? Voici un appel destiné à Aminatou Haidar émanant d’un médecin qui a participé à la Marche Verte et encadré, comme praticien, les volontaires de Guercif, de Taza, de Tahla et de Ahermoumou.


Aminatou, il fait froid, il y a l’hiver et la grippe et on pense à toi ! On pense à tes sentiments survoltés, à ces ressentiments, dont tu es la première cause et aux soucis et prurits que tu nous donnes, ici ! Mais ici, il fait moins froid que dans les tombes et les limbes de l’oubli !
Aminatou, tu es un objet dont on se moque, une agnelle que l’on veut sacrifier ! Certains hérauts de la scissiparité, profèrent à ne plus les étancher et insistent sur les « Droits inaliénables du peuple sahraoui à l’autodétermination » ! C’est le slogan obsédant, qui est tapageusement promotionné par le Polisario, le fils culte de l’Algérie ! La créature a une histoire qui date des années de plomb et des deux blocs ! La crise fut fomentée par une soixantaine d’étudiants et activistes. Ils furent manipulés et financés pour déstabiliser le Maroc.
Je suis un ancien de la Marche Verte. A ce titre et à celui d’ancien étudiant des grèves et des années 65, j’ai un mot à dire à Aminatou Haidar, d’abord de renter dans son pays ! Cesse ta grève et reviens vite ! Nous te respectons tu sais ! Tu es chez toi malgré le coup de tête  qui t’a rendue plus chaude, plus fragile,  mais encore plus connue. Participe aux pourparlers de paix et aux rencontres, cesse de jouer toi et tes copains dans la rue ! La  Patrie est clémente et miséricordieuse, malgré les errements de ceux qui l’ont combattue et un jour, par erreur abandonnée !
La traîtrise et les tergiversations sont des erreurs de jeunesse ! Des jeunes Etats et de leurs hommes ! Ultime interdit en politique, l’imposture est une tare, pardi ! Ces manigances, ces ‘’attouchements’’ avec nos adversaires, en temps de conflits, sont des actes de trahison. En temps de conflit ce sont les pires duplicités ! Elles jettent l’opprobre sur ton pays et le couvrent de huées. Sont-ce là tes remerciements pour ta nation et ceux qui t’ont élevée ? Sont-ce des actes de revanche ? Ceux d’une femme de caractère, qui a été outragée ! Une femme qui n’a pas supporté les sanctions subies ?
Ou préfères-tu être traitée de traitresse des camps où l’on séquestre et torture ! A Tindouf qui pour certains est devenue la prison en  Algérie ! Comme tu as oublié ta famille et que tu veux mourir, en délaissant tes gosses. Ta famille est une partie de ta patrie ! On se demande ce que dit ton père dans son cœur de Marocain vrai, éventuellement ce que regrette ton mari. Tu es une belle femme, certes, la pub t’a embellie ! En tant qu’entité, en tant que personne, tu as un avenir, et le droit et le devoir de regagner ton foyer ! Pas celui de la martyr, mais de la combattante qui a réfléchi et qui s‘est assagie, pour le progrès de la région et de toute l’humanité.
Tu ne vas pas renier tes propres frères et donner toute ta passion aux mercenaires. Tu te trompes de scène et tu agites le vent et dérapes! Lanzarote est une étape de la vie, qui doit cesser ! Essaie de conquérir les autres Marocains et d’en faire des amis ! Nous ne sommes pas ingrats, ne refuse pas l’autonomie, nous tenons à notre pays, le Maroc. Le grand Maroc de tes ancêtres et des nôtres, qui n’est pas ennemi de
l’Algérie !  
Tu as fauté, Haïdar, tu as été pardonnée et puis réconciliée, comme des milliers d’autres. L’IER, l’instance étatique et royale, de réparation et d’équité, espérait ta résilience ! Tu as joui des réparations, symboliques mais moralement précieuses et élevées, de l’instance. Et tu es en plein droit, à ta demande, de retrouver, ce que tu n’as jamais perdu, tes papiers et ta nationalité. Sollicite-les vite et reviens ! Trahir ou se perdre, n’est pas un sport, ni un métier, ni un spot de télé.
Pour la séparatiste, la sécessionniste, que tu es, est-ce une plus-value? Ton aura est indéfectible. A Lanzarote, tu fais la grève de la faim. Tu es plus décharnée que tu ne l’étais ! Sache, quels que soient ton sort et ta façon de t’en sortir, que le parjure est une infamie. Reviens près des tiens et construis le Maroc et l’Afrique !
Le flambeau de la mafia sahraouie doit s’éteindre en flammèches. Si tu as renié ta marocanité, toi la fille de Tata, n’oublie pas ta marocanité ce serait un monstrueux mensonge ! On dira de toi, la Tataouie, la félonne ! Et on regrettera ton erreur et ton parti-pris. Voyageuse, tu as jeté ton ‘’passe’’ dans la mare et l’impasse politique ! Toi, grandie, gonflée à bloc par la propagande, en mal d’images, tu es devenue, l’icône, la Ghandi en sari. Toi, la mujer, la Maja aux yeux de sirène pour les paparazzis, la presse à sensations, tu l’as fascinée et envoutée ! Ni sorcière politique, ni Mandela endiablée, ni Malcom XX, te voilà transformée en Marianne pour les mirages !
Si tu continues de psalmodier ‘’Referendum’, un refrain galvaudé, tu devrais débarrasser l’Algérie du nord de sa zone Sud, aussi ! Des hommes bleus, des kabyles et des berbères, tant qu’on y est ! C’est juste un arrangement, un projet de société, pour permettre à ces minorités de vivre dans des territoires détachés d’Alger ! Si ce pays voisin continue de dicter la partition de notre pays, de fomenter la dissidence, la sécession, la subversion et la révolte il en fera peu ou prou les frais !
Vois Google-Map plus pour affermir  tes notions de géographie ! Tata, ta ville de naissance,  comme Zag, comme Tan Tan et Ifni, c’est parmi les régions que le Maroc, malgré, le protectorat a toujours régies ! Tu es marocaine de droit comme moi qui suis de Fès et qui pour la Marche verte a encadré comme médecin les Volontaires de Guercif, de Taza, de Tahla et de Ahermoumou !  
Tel Abdelaziz, le Marrakchi qui officie comme mercenaire au Polisario, l’enfant d’Alger ! Fringante et pimpante, toi la lubie dans ta tête charmante, tu as un charisme particulier ! Tu es photogénique mais tu es une ingénue ! Tu as oublié que ses pieux et sévères  ancêtres, sur leurs chevaux et méharis. Ils ont conquis les cœurs et les sables, au nom de l’Islam et d’Allah et consacré  l’unité du Maroc. Ils ont conforté, tes ancêtres, les bases de ce grand Etat qu’est le nôtre.
Piège ou show planifié, arnaque dans les droits de l’Homme, du jamais vu ! Qu’on l’oublie, c’est déjà demain et c’est du passé ! Tu veux retourner dans ce pays que tu as renié mais qui est le tien et où tu as des amis ! La gréviste de la faim au péril de sa vie, c’est déjà un titre dépassé ! Fantasme ou arnaque, tu as fait chanter et regretter nos amis !
Oui, félicitations pour les prix que la diplomatie algérienne et ses lobbies t’ont concoctés! Il y a un mérite qui te revient, quelles que soient les intentions cachées de tes supporters ! Tes commanditaires, experts en diplomatie du chèque, ont le bras long, beaucoup de moyens et nous autres, pas que des amis ! Des Kennedy à l’Onu, en passant des pays nordiques au Parlement de Lusitanie, le monde a été sensible à ta détresse, c’est bien joué ! Le SG général de l’ONU, Ban Ki Moon lui aussi ! Mais, il a oublié les milliers qui se font tuer et s’inquiète en grande pompe du repas non pris, oubliant le passé trouble, l’injure à son pays de la madone que tu es !
Que dire des méfaits que supportent ceux dont on ignore le nombre, grossi ? Les reliques humaines de Tindouf, ces séquestres de la guerre froide et camps de concentration d’Algérie ! Des soldats et civils marocains qui y ont trépassé ! Oui monsieur Ban Ki Moon, il faudrait réparer ça aussi ! Sais-tu Ban Ki  moon qu’il y a des millions comme Aminatou Haidar, qui ont le même sang que nous et qui partagent l’identité, l’ADN sahraoui ! Et que le Maroc est un pays de partage, de passage, une nation souveraine de fiers métis !
Puis Zapatero et les franquistes, pas de veine là aussi ! Le Roi Charles des Ibères, Sarko et Vanzetti, zut, Sarko de Carla et de Paris, des centaines de journaux, ont publié ta photo à la une ! Il y a même Hillary la blonde de Clinton notre éternelle amie, qui en a ri ! Et l’UE, elle même au pluriel, est de la
partie !
Désolé pour leurs silences envers certains, leurs accointances et autres partiales remontrances envers nous ! Car, ils oublient dans leurs déclarations, faites à chaud, à part de la manip et de l’info ! Ils oublient en étant avec toi, le sort des milliers qui se font flinguer, brûler, chaque matin, en Afrique et en Orient ! On ne retient qu’Aminatou Haïdar, on oublie la peur, la famine, l’ignorance, la grippe et la couche d’ozone !
On ne veut que ternir l’image du Maroc, les interventions de ses chefs et lui faire regretter  un acte banal, un incident, qu’est celui naturel de refouler celui ou celle qui jette son passeport, ou signe de travers les documents. Celle qui ostensiblement, née marocaine, préfère travailler pour l’ennemi et dire ‘’m…’’ à son pays ! Le même acte que toute frontière respecte, le même papier ailleurs, donnerait les mêmes effets !  
Le moindre des civismes est de rejoindre sa famille et de travailler pour son pays. S’il faut le mépriser ou le trahir, le premier geste est d’aller ailleurs, pour l’insulter ! Alors pourquoi faire la guerre au lieu d’aller bouffer, à la Hmada, les denrées qui restent des dons qu’on a mendiés puis volés ?
Haïdar refuse les papiers espagnols et veut mourir en martyr ! Un choix noble d’une victime éperdue ! Ça ressemble aux extrémistes de tous les fronts, de tous les temps qui ceinturés de dynamite sur le ventre, se font éclater. Le pessimisme et l’erreur mènent au suicide ou à l’extrémisme !  Lutter et oublier la souffrance et la mort doit se faire en toute liberté et non sous les flots de mensonges et de propagande qu’on a ingurgités ! Ton chef Abdelaziz Al Marrakchi,  Haïdar, comme ses prédécesseurs morts sur le champ d’honneur ou des regrets,  est un Marocain de pure souche !
Pourquoi cette animosité ? L’opposition contre le pouvoir marocain s’est cristallisée en lui et il a été instrumentalisé, contre les siens, son roi et son pays ! Abdelaziz n’est qu’un opposant de cette vieille gauche extrême parmi des milliers ! Faut-il que chaque militant qui a une idée derrière la tête, aille la vendre à l’adversaire pour l’armer !  Nos voisins et frère d’à côté, ne nous font pas la guerre froide par éthique politique ou ni autre idéologie, ou moralité ! Ils en veulent à nos sables ! A notre pouvoir, à notre unité, à notre entité ! Ils ne font pas ça pour réunir les Algériens, derrière une idéologie ! Ni pour le plaisir de gâcher les milliards du pétrole que le sol, leur a donné !
Alors, la dialecticienne des libertés, à t’entêter, tu veux verser la région dans la guerre et le sang ? Tu cherches à plonger la région dans le suicide, à faire tuer les soldats et les civils par milliers ? Tu veux dynamiter le maintien de la paix onusienne et déclarer la guerre à la fratrie !
Scabreuse offense, caméras espagnoles et journalistes invités, ton opération est un acte prémédité ! Tu le sais ! Ton initiative est de blesser ton pays et de haranguer les médias. On peut le penser, tu as été piégée ! On s’en doute, cette conduite t’a été dictée ?
Une gifle à ton pays, tu as su nous la donner ! Tu fais les premières des magazines et les une des journaux ! Tu suscites l’émotion solidaire, tout un bouleversement politique pour un mirage humanitaire ! D’un pipeau, d’une bavure, tu fais l’affaire du siècle en matière de polémique !
Ah ça, tu ne manques pas de sang froid ni de toupet ! Le pamphlet universel ! Le clash entre pays amis, la vengeance inassouvie ! La propagande droit-de-l’hommiste, les ONG humanitaires, se sont faites les premières arnaquer ! On est aux petits soins avec toi, alors que les harragas, se noient en mer, s’ils ne sont pas parqués entre les frontières et se comptent par milliers ! Qu’auront fait pour eux les medias qui te montent en championne et te supportent ? Qu’auront fait ces chefs et ces organismes d’Etat, qui harcèlent Rabat et lui reprochent les faits ! Quels faits, madame la star de Lanzarote ? Tu as jeté sur notre pays les reproches des amis et la vindicte des ennemis !
Non Madame, tu cherches à nous causer des ennuis et à faire entraîner la région, toute la région, dans la guerre entre deux pays ! Avec les enfants du Polisario comme fantassins ! Et tu sais ce que ce sont les premières lignes ! L’abattoir et non le dortoir ! Faut-il te saluer, princesse du désert, comme criminelle de guerre et t’exécuter ? Non, tu es une sœur, on ne veut pas te sacrifier ! On ne veut pas de compromissions : on te demande de réfléchir et de revenir ! Parce que au-delà de ta vie, il y la situation et la vie de millions de personnes, plus sereines et plus assagies !
Il n’y a qu’à te déloger de Lanzarote, d’abord à t’hospitaliser, non pour t’enterrer ni t’interner, mais te redonner des forces, du courage et de la sagesse ! Pour te sauver de l’impasse et sauver la région. Une région explosive si fragile du fait des velléités folles, des va-t-en guerre, des extrémistes, des brigands, des mercenaires et des corrompus !
Et de te rappeler que toute cette histoire est une stupide avanie ! Une résurgence qui sert à Alger de médaille ou d’armoirie ! A toi, la rebelle, toi l’exemple de prosélytisme milicien, comme fait d’arme ! La  rancune de la guerre froide récupérée par l’Algérie, pour contrer la monarchie marocaine,  sous la férule du gaucho le Che de Cuba et de chers amateurs et révolutionnaires de Libye!  
Le monde a-t-il oublié comment et d’où le Polisario est né ? Faut-il avec le reniement constant de la justice, du refus de témoigner de nos anciens colons,  témoins et acteurs de nos déchirures, accepter le diktat algérien qui sanctifie le déni des frontières et qui veut se répandre et avaler les terres de ses voisins !
Souveraineté nationale et séparatistes, un paradoxe pas facile à gérer avec des révoltés apatrides dans nos murs. S.M le Roi Mohammed VI l’a dit. Il faut faire un choix : être citoyen ou s’en aller ! On ne peut pas rester assis entre deux chaises ! Mauvais citoyen pour son pays et mercenaire et espion, pour l’ennemi ! Escroquer, arnaquer, tout un pays en lui volant ses gens du Sud, et la région visée, sont-ce des agissements de pays frères et voisins ou de féroces et déments ennemis ?
Non, nous refusons aux Algériens d’être nos adversaires ! Nous les voulons comme frères, comme partenaires, comme amis, respectueux et fiers ! Et à ce titre, la guerre froide héritée des deux blocs du passé, doit finir ! Elle doit estomper nos frontières, liquider les incompréhensions et rassurer nos citoyens maghrébins.
Nos concitoyens méritent de vivre dans la paix, pour le progrès et le bonheur auxquels ils ont droit. Et cela, dans la confiance et la loyauté, si ces termes veulent encore dire quelque chose. Une vie de gens civilisés et démocrates, dans le respect les uns des autres, sans déchirement de la nation ni de sa géographie ! Et ce, non seulement du fait par la proximité, mais des héritages communs, de l’histoire, de la religion et des langues qui nous lient ! En alimentant l’opposition, la sédition, la partition et les révoltes, l’Algérie s’est freinée comme nous, de faire de grands progrès ! Et cela encore, au moment où les autres pays de la Méditerranée, ne cessent de prospérer et de s’entraider ! C’est une honte pour tous ! On doit redevenir humains ! Alors Aminatou, rentre pour t’engager dans l’Armée de la Paix !
Aminatou Haïdar, tu es en plein droit, à ta demande, de retrouver, ce que tu n’as jamais perdu, tes papiers et ta nationalité. Sollicite-les vite et reviens ! Trahir ou se perdre, n’est ni un sport, ni un spot de télé, encore moins un métier. Comme médecin, au plaisir de te savoir en sécurité !

* PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES AMIS DES
MYSATHENIQUES DU MAROC

PAR DR MY AHMED IDRISSI
Mardi 15 Décembre 2009

Lu 1006 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs