Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La tension monte au Soudan du Sud

Obama hausse le ton et renforce le contingent américain




La tension monte au Soudan du Sud
Le président Barack Obama a averti dimanche que les Etats-Unis prendront de nouvelles mesures "si nécessaire", après avoir renforcé le contingent militaire américain au Soudan du Sud, alors que l'ONU va redéployer ses casques bleus disponibles dans le pays.
Ces annonces interviennent au moment où la communauté internationale poursuivait ses efforts pour éviter une intensification de la guerre civile.
Donald Booth, l'émissaire américain pour le Soudan et le Soudan du Sud, et un émissaire nigérian sont attendus très prochainement à Juba, selon le ministère sud-soudanais des Affaires étrangères. 
"Je peux prendre de nouvelles mesures pour assurer la sécurité des citoyens, du personnel et des biens américains, dont notre ambassade, au Soudan du Sud", a dit M. Obama alors que quatre soldats américains ont été blessés samedi par des tirs d'origine non-identifiée. Ils faisaient partie d'un groupe "d'environ 46" militaires qui arrivaient à bord d'appareils hybrides CV-22 Osprey (croisement entre un avion de transport et un hélicoptère) pour participer à l'évacuation d'Américains du Soudan du Sud, a précisé le président.
Ce contingent s'ajoute aux 45 autres soldats américains déjà envoyés sur place cette semaine.
Plusieurs autres pays étrangers - le Royaume-Uni, le Kenya, l'Ouganda et le Liban - ont également ordonné l'évacuation de leurs ressortissants. 
Avec l'ONU, Washington a évacué dimanche par les airs des Américains et d'autres étrangers de Bor, où une opération similaire avait échoué la veille quand des tirs avaient blessé quatre soldats américains.
Une délégation de ministres des Affaires étrangères d'Afrique de l'Est avait rencontré samedi le président sud-soudanais Salva Kiir. Ce dernier avait alors promis "un dialogue sans conditions" avec son rival, l'ancien vice-président Riek Machar.
La rébellion de Riek Machar contrôle en partie l'Etat-clé d'Unity, qui concentre les ressources pétrolières du pays, et s'est rendue maîtresse de sa capitale, Bentiu (1.000 km au nord de Juba).
Les installations et les exportations pétrolières, vitales pour l'économie du pays dont elles assurent 95% des revenus, ne seraient cependant pas affectées par les combats, a assuré l'ambassadeur sud-soudanais à Khartoum, Mayen Dut Wol.
Le Soudan voisin est lui aussi dépendant du pétrole sud-soudanais: il tire d'importants revenus en taxant fortement l'acheminement du pétrole à travers son territoire par des oléoducs. Si ses intérêts sont menacés, Khartoum pourrait intervenir militairement, selon des experts.
Le conflit armé avait éclaté le 15 décembre entre les forces de Riek Machar et du président Kiir, déchirant le plus jeune Etat de la planète, indépendant depuis 2011 après une longue guerre civile contre le Soudan. Dans la seule capitale Juba, les combats ont fait au moins 500 morts, selon un bilan très partiel.
La mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) va redéployer ses 4.000 soldats d'infanterie disponibles dans le pays pour envoyer des renforts à Bor, où ses forces fortifient sa base locale en prévision de nouveaux combats, et Bentiu, "pour continuer à remplir son mandat de protection des civils sud-soudanais".
Une personne a été tuée par balle et une autre blessée, a-t-on ajouté de même source.

Libé
Mardi 24 Décembre 2013

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs