Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La télé publique n’aime pas les gérants des stations-service

Le black-out sur la grève aurait-t-il été dicté par le puissant lobby des pétroliers?




La télé publique n’aime pas les gérants des stations-service
Y a- t-il vraiment eu grève des stations-service au Maroc les 18 et 19 juillet courant? Absolument pas si l’on en croit  Al Oula et 2M. La Fédération a beau diffuser des communiqués, citer des chiffres, expliquer son cahier revendicatif et le conflit qui l’oppose au Groupement des pétroliers du Maroc ainsi que des détails sur la participation à ce débrayage, les deux chaînes publiques précitées n’ont rien vu, rien entendu, rien remarqué. Etonnant? Plutôt louche.
Pourtant, Al Oula a fait le déplacement au bureau de la Fédération. Un journaliste a enregistré les déclarations de Zakaria Rebaâ, secrétaire général de la Fédération des gérants et propriétaires des stations-service, mais à la surprise générale rien n’est passé au téléjournal. Le staff de ladite chaîne a même fait dans le professionnalisme en allant sur le terrain  recueillir les propos d’un gérant dans son lieu de travail. On se rappelle que 2M en avait fait autant le 13 juin dernier quand une équipe de la chaîne est allée couvrir un sit-in de ladite fédération devant la Cour de cassation. Caméra, micro, journaliste et puis rien. On ne verra jamais ces reportages. «On est vraiment déçu de ce traitement que nous font les deux chaînes publiques. Seul un lobby fort et bien organisé peut interdire une information de passer à la télévision publique. Tous les journaux ont parlé de la grève, tous les citoyens l’ont vécue mais la télévision n’a rien vu. C’est vraiment dommage. C’est une atteinte à la démocratie. Les gérants des stations-service sont des citoyens marocains qui paient leurs impôts et méritent que leur dossier soit  médiatisé et exposé devant l’opinion publique nationale», a déclaré Zakaria Rebaa, secrétaire général de la Fédération des gérants et propriétaires des stations-service.
Le PJD a promis monts et merveilles à commencer par le volet de la communication que gère le jeune ministre Khalfi qui présidait aux destinées  du quotidien Attajdid organe plus qu’officieux, et qui, à l’époque, critiquait la censure et réclamait à juste titre que la télévision publique soit un service de l’information. Autrement dit du Maroc et des Marocains. Ce qui s’était passé avec 2M le 13 juin dernier et ce qui vient de se passer jeudi et vendredi derniers avec Al Oula, prouve qu’il n’en est rien. On serait en droit de penser que ladite télévision publique est là, dans le cas en l’espèce comme dans d’autres, pour servir des intérêts privés. La preuve c’est qu’en plus des reportages censurés, il n’y a pas d’autres mots, les deux chaînes précitées se sont abstenues de proposer une émission réunissant les représentants des parties concernées : la Fédération des gérants des stations-service, le Groupement des pétroliers du Maroc et bien sûr le gouvernement, si gouvernement il y a. Certains ne cessent de faire de la résistance, à leur corps défendant, à ces pratiques telle Samira Sitail, directrice de l’information  à 2M et qui n’a pas l’heur de plaire aux ministres, aux députés et aux propagandistes pjdistes.
Au PJD, à l’image du chef du gouvernement, on croit que le service public doit être au service du parti et «ses complices». On est loin de la démocratie souhaitée par les Marocains et les Marocaines.

Kamal Mountassir
Mardi 23 Juillet 2013

Lu 683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs