Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La surface agricole utile au niveau national s’élève à 8,7 millions d’hectares

Forum régional sur l’agriculture durable




La surface agricole utile (SAU) au Maroc s’élève à 8,7 millions d’hectares, permettant ainsi au secteur agricole  d’être le principal moteur de développement socio-économique à l’échelon national avec 19% du produit intérieur brut (PIB), ont affirmé samedi à Fès les participants à un Forum régional sur l’agriculture durable.
Les participants à ce Forum, initié par le Réseau des initiatives agro-écologiques au Maroc (RIAM) en partenariat avec l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah et la région de Fès-Meknès, ont relevé que la région Fès-Meknès est à vocation agricole avec une SAU de 1,3 million d’hectares, soit 15% de la SAU nationale et un nombre d’exploitation de 206.368 ha. Ils ont ainsi mis en avant les efforts déployés par le Royaume pour développer le secteur de l’agriculture, confronté à une multitude de risques liés aux aléas météorologiques, aux maladies et aux fluctuations des marchés, rapporte la MAP.
Dans ce sens, ils ont jeté la lumière sur les Piliers I et II du Plan Maroc Vert (PMV) visant notamment l’évaluation et la gestion des risques et impacts environnementaux et sociaux, la préservation de la biodiversité et la prise en compte du changement climatique.
Pour la représentante de la direction régionale d’agriculture de Fès-Meknès, Laila Louddi, les projets de l’agriculture solidaire du Plan Maroc vert prévoient des aménagements fonciers qui permettent une exploitation optimale des eaux, et ce pour une meilleure adaptation à la sécheresse et une préservation des sols contre l’érosion. Mme Louddi a, dans ce cadre, souligné le rôle de la mise en place du Fonds de développement agricole qui, a-t-elle dit, constitue un instrument essentiel de l’application de la politique gouvernementale dans le secteur agricole et un levier d’investissement contribuant à l’essor général de l’économie et à l’amélioration des revenus des agriculteurs.
Elle a, par ailleurs, fait savoir que dans le cadre des projets Pilier I et Pilier II conçus par le Plan Maroc Vert, la région Fès-Meknès compte 93 projets Pilier II sur une superficie de 77.690 ha et 69.625 bénéficiaires et 10 projets Pilier I sur une superficie de 26.909 ha profitant à 6.952 agrégés. De son côté, le président de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, Omar Assobhei a tenu à préciser dans une allocution lue en son nom par le vice-président de l’USMBA, Brahim Akdim, que cette rencontre s'inscrit dans le cadre des initiatives nationales organisées en prélude à la COP22, notant que l'agriculture durable est un thème d'actualité aux côtés d'autres paradigmes comme l'agriculture solidaire, la production bio, l'économie verte, les produits propres et labellisés, de plus en plus véhiculés en théorie et en pratique pour répondre aux défis environnementaux, économiques, nutritionnels sociaux, territoriaux et autres.
Ces défis ne peuvent être analysés et convenablement traités en l'absence d'approches scientifiques et prospectives de rigueur, a-t-il poursuivi, relevant que l'USMBA met à la disposition de ses partenaires son potentiel technique et scientifique en vue de développer dans les domaines de ses compétences des projets novateurs de recherche, de formation, de sensibilisation et d'encadrement. Pour sa part, la présidente du RIAM, Annie Mellouki, a souligné que la 4ème édition de ce Forum porte sur plusieurs thèmes relatifs notamment à la production, la commercialisation, la certification, la formation, l’écotourisme, le patrimoine, les savoir-faire locaux et traditionnels et l’agriculture urbaine.
Selon Mme Mellouki, cette rencontre scientifique est une occasion pour offrir des clefs d’adaptation au changement climatique et des solutions-réponses afin d’atteindre, en 2030, les 17 objectifs des Nations unies pour le développement durable.
Elle a fait remarquer que le RIAM compte organiser d’autres forums régionaux dans le cadre des préparatifs des Assises nationales de l’agriculture durable, prévues en septembre 2017. "Cet événement de dimension nationale, a pour objectif de promouvoir cette transition vers une agriculture durable au Maroc", a-t-elle dit.
La représentante de la région Fès-Meknès, Majda Benarbia, a quant à elle, jeté la lumière sur le rôle crucial que joue le secteur de l’agriculture, qui, selon elle, représente la clef de voûte de la relance de l’économie nationale et un grand pourvoyeur d’emplois.

Mardi 20 Septembre 2016

Lu 866 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs