Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La super blague de la Reine Elizabeth




La Reine Elizabeth a marqué l’actu people de cette semaine. Mais pourquoi?
Celle qui est connue pour être stricte et froide lors de ses apparitions publiques a  pourtant de l’humour et l’a montré lors de sa récente rencontre avec le Premier ministre canadien, autour d’un toast.
"We are not amused", la célèbre phrase de la reine Victoria résume à elle toute seule la réputation de boute-en-train public (hum hum) de la famille royale ! Et ce n'était pas la Reine Elizabeth II, connue pour son légendaire flegme, qui pouvait prouver le contraire. Mais ça c'était avant !
Il y a quelques jours, au cours d’un banquet organisé dans l’île de Malte et réunissant les chefs de gouvernement des pays du Commonwealth, la grand-mère du Prince William a surpris son auditoire... et le reste du monde. Décidément, la souveraine a encore des petits secrets à dévoiler !
C’était un moment émouvant du banquet organisé en l’honneur de tous les chefs des Etats du Commonwealth sur l’île méditerranéenne de Malte. Justin Trudeau, Premier ministre canadien, prend alors la parole et porte un toast à la Reine Elizabeth II, évoquant ses visites au Canada, débutées en 1935 alors qu’elle n’était âgée que de 9 ans. Il a également fait référence à sa visite de 1982, durant laquelle elle avait été accueillie par le Premier ministre de l’époque, le père de Justin Trudeau : "[Il] était votre 4ème Premier ministre canadien. Je suis votre 12e." Prononcé dans un silence ému, le discours de Justin Trudeau avait visiblement pour objectif de rappeler les liens profonds unissant le Canada à la Reine Elizabeth II et à la Grande-Bretagne. La réponse de la monarque britannique a cependant quelque peu troublé la solennité du moment : "Merci, M. le Premier ministre du Canada, de me faire sentir si vieille." Cela dit avec un flegme imperturbable, sous les éclats de rire de tous les invités!
Cette réunion de tous les chefs d’Etat du Commonwealth n’a pas seulement permis à la Reine de tester ses meilleures blagues : elle a également pu s’accorder un peu de temps pour ses retrouvailles avec un pays qui a toujours été cher à son cœur. C’est en effet dans l’île de Malte, située entre la Tunisie et la Sicile, qu’Elizabeth II a passé certaines des plus heureuses années de sa vie, de 1949 à 1951. Elle vient alors de se marier avec le Prince Philip et n’a pas encore été couronnée. Le couple royal s’est depuis rendu plusieurs fois en visite sur l’île, notamment en 2007 pour leurs noces de diamant.

Samedi 5 Décembre 2015

Lu 302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs