Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La stratégie marocaine fondée sur l'action préventive et proactive

Lutte contre le terrorisme




La stratégie marocaine fondée sur l'action préventive et proactive
La stratégie du Royaume en matière de lutte contre le phénomène du terrorisme et des combattants terroristes étrangers dans les foyers de conflit et tension, est fondée sur l'action préventive et proactive, le renforcement des capacités des appareils sécuritaires et la prémunition de la société contre les formes de fanatisme et d'extrémisme, a souligné la délégation marocaine à la clôture, mardi à Abou Dhabi, des travaux de la 2ème réunion des experts sur les combattants terroristes étrangers dans les foyers de conflit et tension. 
Inscrite dans le cadre du Forum mondial de lutte contre le terrorisme, cette réunion présidée par les Royaumes du Maroc et des Pays Bas, avec la participation de 16 pays, outre l'Union Européenne et certains instituts s'intéressant à cette question, a offert l'opportunité d'échanger les expertises et les informations sur les initiatives réussies en matière de lutte contre le terrorisme, l'extrémisme et la violence. 
A cet égard, la délégation marocaine a fait un exposé sur la politique de mise à niveau du champ religieux au Maroc, basée sur l'attachement à l'unicité de la foi, au rite malékite et à l'institution d'Imarat Al Mouminine, tout en rappelant les programmes de formation d'Oulémas, d'Imams et de Mourchidates, lancés depuis 2005. 
La délégation a, de même, rappelé les principaux aspects du plan de renforcement de l'encadrement religieux local, lancé par SM le Roi Amir Al Mouminine, faisant du Royaume un modèle, en ce sens qu'il a reçu et accédé aux demandes émanant de nombreux pays arabes et africains frères pour la formation de leurs Imams. 
Ces travaux ont été sanctionnés par plusieurs recommandations qui s'inspirent particulièrement de l'expérience marocaine en matière de lutte contre l'extrémisme religieux et la violence, et mettent l'accent sur l'importance de la gestion du champ religieux de manière à propager les valeurs de tolérance, lutter contre la violence, respecter la pluralité et la diversité et intégrer ces principes dans les programmes de formation des Imams et Mourchidines.
Les recommandations ont aussi souligné la nécessité d'une coopération internationale et la mise en place de stratégies claires visant à faire participer les jeunes, les familles et la société civile au processus de développement, de nature à susciter une réactivité positive entre ces composantes et les institutions de l'Etat pour mettre fin au terrorisme. Cette réunion est la deuxième du genre après celle tenue en mai 2014 à Marrakech. Les recommandations issues de ces deux réunions seront soumises au Forum mondial de lutte contre le terrorisme, prévu en septembre 2014 à New York.
 

MAP
Jeudi 19 Juin 2014

Lu 572 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs