Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La stabilité politique et la sécurité, facteurs de réussite des programmes de soutien au Maroc

Rapport de la Commission européenne sur les résultats de l'Instrument européen de voisinage et de partenariat




La stabilité politique et la sécurité, facteurs de réussite des programmes de soutien au Maroc
La stabilité politique et la sécurité ont constitué un facteur important dans la réussite des programmes de soutien de l'UE au Maroc, selon un dernier rapport de la Commission européenne sur les résultats de l'Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) entre 2007 et 2013.
Les indicateurs montrent que les progrès accomplis sont substantiels au Maroc à la faveur de la stabilité politique et la sécurité dont jouit le Royaume, souligne la direction générale de développement et de la coopération de la Commission européenne dans son rapport.
Dans l'ensemble, des résultats positifs ont été enregistrés en matière de gouvernance dans les secteurs publics de la plupart des pays du voisinage européen, relève-elle, faisant observer que pour ce qui est des programmes concrets, au Maroc, l'UE a favorisé les progrès dans le domaine de la cohésion sociale, ce qui a permis d'engranger de bons résultats en matière d'éducation et de santé. 
Le rapport note que l'UE a également soutenu la mobilité et les marchés dans les pays du voisinage et conclu dans ces domaines un partenariat de mobilité avec le Maroc en 2013 et est aujourd'hui en train de négocier avec le Royaume un accords de libre-échange complet et approfondi (ALECA).  Dans ce rapport, la Commission souligne que le Maroc et l'UE mènent un partenariat fort étendu qui couvre des secteurs politiques très variés et relève que les réformes entreprises par le Maroc, au cours des sept dernières années, avaient pour ambition de mettre le pays sur la voie de la modernisation économique, en particulier grâce au rapprochement progressif du cadre réglementaire marocain à celui de l'UE, à la cohésion sociale en assurant surtout l'égalité d'accès des citoyens à des services de base de qualité sur l'ensemble du territoire, et à la démocratie.
C'est dans cet esprit, que l'année 2011 a vu l'adoption par le Maroc d'une réforme constitutionnelle et le  renforcement des institutions démocratiques clés, rappelle la CE qui se félicite des avancées réalisées par le Maroc dans les divers domaines politique, économique et social. Dans le domaine de la cohésion sociale, les autorités marocaines ont atteint des résultats prometteurs et en matière d'éducation, l'objectif d'accès universel à l'enseignement primaire a été atteint presque totalement, souligne la Direction générale développement et coopération-EuropeAid de la CE.  

MAP
Samedi 25 Octobre 2014

Lu 1112 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs