Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La souveraineté et l’intégrité territoriale de la Mauritanie sont pour nous un fait consolidé par la légalité internationale




Ci-dessous la traduction
intégrale de la lettre adressée par Driss Lachguar, Premier
secrétaire de l’USFP,
à Ahmed Ould Daddah, président du parti
mauritanien du
Rassemblement des forces pour la démocratie.


“J’étais honoré d’avoir effectué une visite d’amitié et de travail au pays frère de Mauritanie, répondant à une invitation du Parti du Rassemblement des forces pour la démocratie. Je me souviens avec fierté de votre accueil chaleureux et de votre hospitalité réservée à la délégation de l’Union socialiste des forces populaires lors de son séjour en République islamique de Mauritanie. De même que je me souviens avec considération de l’opportunité que vous nous aviez offerte afin de faire connaissance avec les dirigeants de la Coordination de l’opposition démocratique et de nous enquérir des potentialités sociales créatives et des potentialités politiques de haut niveau dont jouit le peuple mauritanien frère, suscitant de la fierté quant à l’avenir.  
De même que cette visite nous a permis de passer en revue les perspectives de coopération bilatérale fondée sur le bon voisinage et l’histoire commune entre les deux pays  en se référant aux principes et valeurs que partagent nos deux partis ainsi que les rôles fondamentaux que nous jouons au sein de l’Internationale socialiste et du Forum social-démocrate arabe.
Cher frère, j’ai hautement apprécié  vos interventions au cours des différentes rencontres  auxquelles nous avions assisté dans des organisations internationales  ou instances régionales. Autant vous accordez un intérêt particulier à l’évolution démocratique et sociale  dans votre pays, autant vous aspirez à réactiver l’intégration maghrébine axée sur les principes de souveraineté nationale  des cinq pays du Maghreb et  sur le bon voisinage. Cela permettra d’ouvrir de nouveaux horizons  prometteurs en termes de progrès, de stabilité et de sécurité, dans le cadre de l’Union du Maghreb arabe, une   vision que nous partageons avec vous  et qui, comme vous ne l’ignorez pas, s’inscrit historiquement dans les choix stratégiques de l’USFP.
Pour cela, je profite de cette occasion pour vous affirmer, cher frère, que la République islamique de Mauritanie occupe une place particulière dans  le cœur de tous les Marocains, et que la souveraineté de votre pays et son intégrité territoriale sont, pour  nous, une réalité sous-tendue par la force du droit  international.
Vous ressentez, sans aucun doute, la gravité de la situation qui prévaut dans notre région, depuis notre dernière rencontre à Nouakchott. Vous êtes également conscient de la nature des défis et des enjeux qui concernent nos deux pays et nos deux partis et dont nous avons discuté certains d’entre eux lors de notre dernière réunion au Comité Méditérranée de l'Internationale Socialiste à Malaga. Pour ce, j’estime que nous sommes aujourd’hui appelés à renouveler notre rencontre afin d’évaluer notre bilan de coopération. Je suis honoré de vous adresser une invitation à nous rendre visite, à la tête d’une délégation de votre parti, afin de poursuivre les consultations et renfoncer le travail commun. Et ce pour l’intérêt de nos deux peuples et le bien de nos deux pays.  
Veuillez agréer nos salutations les plus distinguées.”

Vendredi 30 Décembre 2016

Lu 978 fois


1.Posté par Otman le 29/12/2016 20:33
La mise en danger de l’intérêt national est un délit, ce n'est pas une affaire d'opinion personnel, non c'est précipiter le pays dans un chemin dangereux.
Le roi tisse les liens avec l’Afrique et d'autres s'amusent à détricoter ce travail.
Ce monsieur doit quitter la scène politique car il met le pays en danger imminent.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs