Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La soprano mexicaine en concert à l’Institut des études hispano-lusophones : Chant lyrique avec Martha Juliana Ayech à Rabat




Martha Juliana Ayech en concert à Rabat. La soprano mexicaine, qui se produit dans la capitale pour la première fois, donnera un concert exceptionnel de chant lyrique, jeudi 16 septembre à partir de 19h, au siège de l’Institut des études hispano-lusophones (IEHL).
Organisé par l’Institut des études hispano-lusophones, conjointement avec l’Ambassade du Mexique au Maroc et en collaboration avec l’Etat de Querétaro, ce concert s’inscrit dans le cadre du cycle d’activités intitulé «Intersections. Monde Arabe –Amérique Latine» initié par l’IEHL.
Martha Juliana Ayech que d’aucuns présentent comme «La Voz del Jubileo de Mexico» naît à Querétaro. Quelques années plus tard, la future soprano décide de s’installer en Italie où elle compte poursuivre ses études de chant. Avant de devenir avec brio la soprano dont on admire désormais le talent et le timbre. Et de collectionner de nombreux et prestigieux prix et distinctions, confortant tout le bien que l’on pense de la Mexicaine.  
En effet, la carrière de la soprano a été jalonnée par de nombreux prix à l’instar du prix «Nicolai Ghiaurov» qu’elle a obtenu durant trois années consécutives et «Premio Beato Angélico a la Mujer 2006», entre autres.
Martha Juliana Ayech, qui a participé et participe à des représentations dans différents théâtres d’Europe et d’Amérique, revendique un répertoire lyrique riche et varié, alliant parfois tradition musicale universelle et tradition locale. En tant que soliste, «elle a interprété plusieurs opéras de Mozart, Schubert, Haendel, Vivaldi, Bach, Beethoven, Verdi, Puccini et autres, sous la direction de directeurs d’orchestre de renommée mondiale. Et a produit des disques dont deux accompagnés de mariachis», soulignent les organisateurs.
A Rabat, la soprano Martha Juliana Ayech sera accompagnée au piano par Giuseppe Vigregorio.
Soulignons que, outre les événements purement académiques, l’Institut des études hispano-lusophones organise parallèlement diverses activités à caractère artistique et culturel visant essentiellement à «découvrir et faire connaître les différentes expressions artistiques (théâtre, peinture, photographie, musique,…) des pays du monde ibérique et ibéroaméricain, avec lesquels le Maroc a en partage un passé historique et culturel commun», rappelle-t-on à l’IEHL.

 * Martha Juliana Ayech
Concert de chant lyrique
Jeudi 16 septembre à 19h
Siège de l’IEHL, à Rabat.


ALAIN BOUITHY
Lundi 13 Septembre 2010

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs