Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La semaine du dromadaire de Guelmim




La semaine du dromadaire de Guelmim
C’est l’été, la saison des festivals. Ils se succèdent à un rythme infernal.
Dans la région de Guelmim-Smara, ces festivals ou moussems se comptent par dizaines. Lundi s’est achevée la première édition culturelle d’Aouinet Lahna, à une centaine de kilomètres au sud-est  de Guelmim. Les visiteurs de ce village, jusque-là ignoré pour ne pas dire délaissé, ont eu à découvrir toute une culture, des traditions et un mode de vie séculaire que continuent de préserver, jalousement, les descendants de la tribu Torkoz. Lesquels étaient venus de partout, de l’intérieur du pays, mais aussi d’Europe et d’Afrique pour assister à cet évènement. Mardi 20 août, c’était l’ouverture de la Semaine du dromadaire de Bab Sahara, Guelmim dans sa 5ème édition. Organisée par l’Association ‘’Festival de Guelmim pour le développement et la communication’’, sous le thème «  Modèle de développement à Guelmim et les perspectives d’avenir ». Un communiqué a été publié par cette association et dont Libé a reçu copie. Dans le cadre de la stratégie de développement adoptée, depuis quelque temps par les décideurs de la ville, en partenariat avec les acteurs associatifs locaux et les différents partenaires au développement, ladite association organise la 5ème édition de la Semaine du dromadaire. Le programme du festival considéré par les habitants de Guelmim et des provinces avoisinantes comme une importante étape historique de l’Oued Noune, comporte de nombreux volets. On peut citer le rassemblement des camélidés auquel participeront plus de 60 éleveurs, sous la supervision de la Chambre d’agriculture et de la direction régionale de l’agriculture. Ces éleveurs entreront en compétition pour le prix qui sera décerné au meilleur éleveur dans toutes les catégories de dromadaires. Ce rassemblement constituera une référence pour les visiteurs qui pourront y trouver réponse à toutes  les questions relatives au dromadaire. Il a comporté également des méharées et des fantasias auxquelles participeront des dizaines de chameliers et de cavaliers.
Pour la distraction nocturne des visiteurs, sur la place Al Kassam et la belle corniche dont vient de se doter la ville, des scènes ont été érigées pour accueillir les représentants des meilleures troupes musicales amazighes et hassanies  locales. Les scènes verront également défiler un grand nombre d’artistes nationaux et internationaux. Pour honorer les jeunes talents lauréats des compétions Arab Idol et X-Factor, la soirée du 23 août a été consacrée à Mohamed Rifi, Dounia Batna et autres artistes en herbe de Libye, de Jordanie et d’Egypte. Connus pour leur hospitalité et le sens de l’accueil qui les caractérisent, les Guelmimis  préparent une 5ème édition dans une atmosphère festive mettant en avant les grandes réalisations accomplies dans le domaine des infrastructures  sportives et d’aménagement.
A noter que cette édition est organisée en partenariat entre l’Association Festival de Guelmim, le ministère de l’Intérieur, l’Agence du Sud, la wilaya et les conseils élus de Guelmim.

A.E.K.
Samedi 24 Août 2013

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs