Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La science au secours du football




Frustré par le manque de critères objectifs pour identifier les meilleurs footballeurs, un chercheur américain a élaboré un modèle informatique permettant de quantifier les performances des joueurs, selon ses travaux publiés mercredi.
A la différence du basket ou du baseball, "dans le football, il y a relativement peu de données pouvant être mesurées", observe Lu?s Amaral, professeur de chimie et d'ingéniérie biologique à l'Université Northwestern (Illinois, nord), principal auteur de cette recherche parue dans la revue américaine PLoS One.
"On peut comptabiliser le nombre de buts marqués par un joueur, ce qui est limité" car certains marquent beaucoup tandis que la majorité envoie rarement le ballon au fond du filet, poursuit ce passionné de football d'origine portugaise.
"La plupart des joueurs n'auront ainsi rien pour mesurer leurs performances à la fin d'un match", ajoute-t-il. Pour remédier à cette carence, Josh Waitzman, de l'Université Northwestern, a élaboré un logiciel capable d'intégrer toutes les informations statistiques de tous les matchs du championnat d'Europe de 2008.
Ensuite, Luis Amaral et Jordi Duch, professeur adjoint de mathématiques appliquées et de science informatique à l'Université Rovira I Virgili en Espagne, ont entré toutes ces données en appliquant une méthode d'analyse empruntées à l'étude des réseaux sociaux.
"On peut définir un réseau dans lequel les éléments sont des joueurs de football ayant des liens entre eux car ils se font des passes et aussi parce que leur objectif commun est de marquer un but", expliquent les scientifiques. Ces chercheurs ont pu établir des cartes des trajets du ballon entre les joueurs et intégré les tirs au but avant d'analyser l'ensemble des résultats. Les résultats montrent que "plus le ballon passe par un joueur donné pour aboutir à un tir au but, plus la performance de ce dernier est bonne", concluent ces chercheurs.
De même, "plus une équipe a de façons différentes de faire avancer la balle pour finir par un tir, meilleure elle est", ajoutent-ils.

AFP
Lundi 21 Juin 2010

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs