Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La route tue Rebbah et Boulif méditent

14 personnes tuées sur route et 1.505 blessées en une semaine




La route tue  Rebbah et Boulif méditent
«Les faits sont têtus».  Hélas pour le gouvernement Benkirane, la sentence de Lénine s'applique parfaitement au bilan des accidents de la semaine dernière. 14 personnes ont été tuées et 1.505 blessées dont 82 grièvement dans 1.138 accidents de la route survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 11 au 17 mai courant. Des morts et des blessés qui  s’ajoutent à ceux de la semaine allant du 4 au 10 mai au cours de laquelle les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont enregistré 1.139 accidents faisant 25 tués et 1.481 blessés dont 64 graves.
Un triste bilan après un mois d’avril noir marqué par la mort de sept personnes et 14 blessées dans le renversement d'un autocar dans les environs de la ville d’Ouarzazate et le drame de Tan Tan qui a fait 34 morts après la collision d’un bus avec un camion avant de prendre feu.
Des chiffres qui font fondre comme neige au soleil les bilans rassurants de la direction du transport routier et de la sécurité routière relevant du ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique qui indique  que la tendance est à la baisse et que les  accidents de la route sont en «net recul». 
Pis, ces statistiques remettent en cause le discours de Najib Boulif,  ministre délégué en charge du Transport et Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique sur les efforts déployés par son département  afin d’inverser la tendance à la hausse du nombre de tués de la route. 
En effet, le gouvernement n’a pas cessé de répéter à qui veut l’entendre que  la sécurité routière fait l’une de ses priorités et qu’il compte mettre fin à cette hécatombe qui fait annuellement près de 4.000 morts et cause des dégâts matériels estimés à 14 milliards de dirhams, soit environ 2% du Produit intérieur brut (PIB).
Ainsi nombreux sont ceux qui se demandent  quel bilan ou plutôt quels sont les premiers résultats de la stratégie nationale mise en place par l’Exécutif pour lutter contre ce fléau. S’il est vrai qu’elle a réussi à inverser la tendance à la hausse du nombre de tués de la route en 2014, pourquoi ce dispositif  a-t-il atteint ses limites en 2015 ?  Qu’en est-il également des annonces de Najib Boulif plaidant pour un changement radical dans la réflexion sur la sécurité routière et de la prévention des accidents de la route après le lourd bilan de mortalité routière enregistré au cours du mois d’avril dernier ? Est-ce que la  signature d’accords de partenariat dans le domaine de la sécurité routière au niveau de 12 villes qui enregistrent le plus grand nombre d’accidents routiers, tout en tenant compte des spécificités de chaque ville suffit-elle à enrayer ce fléau? Et ces partenariats pourront-ils changer la donne ou connaîtront-ils le même sort que les campagnes de sensibilisation mobilisant des ressources financières importantes sans donner pour autant les résultats escomptés?   
Last but not least, qu’en est-il du bilan des mesures prises par Abdelaziz Rabbah qui a annoncé il y a deux ans la mise en place d'une  cellule de réflexion sur les moyens de lutter contre ce fléau, au lendemain de l’un des pires accidents d'autocar de l'histoire du Maroc, qui a fait 42 morts?  Silence radio. Le gouvernement et son ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique trouvent plutôt opportun d’évoquer leurs soi-disant réformes entreprises dans d’autres domaines. La vie et la sécurité des citoyens semblent le cadet de leurs soucis. 

Hassan Bentaleb
Samedi 23 Mai 2015

Lu 1422 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs