Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La résistance des aventurières mise à l’épreuve lors de la première étape de Sahraouiya




La résistance des aventurières a été mise à l’épreuve, mercredi à Dakhla, au titre de la première étape de Sahraouiya 2017 avec des activités multisports qui requièrent l’endurance, de bonnes conditions physiques et l’esprit d’équipe.
Après avoir mené mardi une course "découverte" de Dakhla, la barre a été placée plus haut ce mercredi avec trois rudes épreuves notamment un trail du bord de mer, un atelier corde et du canoë.
Main dans la main, les binômes de Sahraouiya, armées d’un fort esprit d’équipe, ont fait preuve de solidarité durant toutes les étapes des épreuves passées, toutes engagées pour le respect de l'environnement, à travers notamment un sport propre et à caractère caritatif.
Dans une déclaration à la MAP, Miryam, une raideuse française originaire de la Côte d’Ivoire, a fait savoir que cette première étape porte plusieurs messages qui véhiculent les valeurs de solidarité, d’entraide et de fraternité, ajoutant que Sahraouiya 2017 permet aux aventurières de "repousser leurs limites, tout en découvrant les paysages paradisiaques de la ville de Dakhla".
Elle a de même salué l’action environnementale qui a porté sur le nettoyage de la plage de Dakhla, précisant que cette activité consolide le respect de l’environnement et consacre les bases d’un tourisme durable dans la région.
"Ce raid est une expérience qui va me servir tout au long de ma vie et même pour ma future carrière de journaliste, car ça me permet de communiquer et d’échanger et partant gagner une grande ouverture d’esprit", a-t-elle lancé.
Pour sa part, la raideuse marocaine Salwa Gharbi, a souligné que cet évènement réunit des femmes venues des quatre coins du monde ayant pour principale vertu la solidarité et renforce la vocation du Royaume comme étant une terre de paix et de tolérance, appelant à rendre hommage aux différentes associations de bienfaisance participantes.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation, qui se tient du 30 janvier au 5 février à Dakhla, vise à consolider la place de la femme dans l’action sportive aussi bien aux niveaux national qu'international.
Le Raid "Sahraouiya" est la seule compétition organisée au Maroc qui permet aux femmes engagées de concourir aux épreuves de trail, VTT, canoë, run et bike dans un esprit de solidarité, de challenge et de découverte.
Pour cette troisième édition, "Sahraouiya" est résolument engagée à appuyer l’action de l’Association des "Amis du Ruban Rose" qui vient en soutien et en accompagnement aux femmes atteintes de cancer du sein.

Vendredi 3 Février 2017

Lu 899 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs