Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La reine du rap américain clôt le Festival de Casablanca




Missy Elliott, égale à elle-même

La reine du rap américain clôt le Festival de Casablanca
Rarement un concert aura été aussi réjouissant pour l’oreille, les yeux et vivant quant à la restitution du spectacle et de l’ambiance. Et pour cause. Casablanca accueillait, dimanche soir, la reine du rap américain: Missy Elliott. Pour une soirée très enflammée.
Accompagnée de ses danseurs et danseuses au solide talent, la rappeuse américaine a offert à des dizaines de milliers de personnes venues de plusieurs villes du Maroc un spectacle digne de sa renommée. Avec sa prestance intarissable et sa pêche habituelle, Missy Elliott a enflammé la scène Corniche El Hank comme jamais personne ne l’avait fait.
Mais à quoi ressemble un spectacle de Missy? Il y a d’abord une mise en scène, une spécialité de la rappeuse très pointilleuse sur la qualité de ses spectacles. Ce soir, elle réservera à ses fans une sorte de numéro de magie. Avec pour spectateurs, une foule en délire.
Alors que le public aux aguets trépigne d’impatience, surgit comme par magie une espèce de cage que l’on se presse d’installer au centre de la scène. Comme des abeilles gloutonnant autour du miel, le premier groupe de danseurs rôdent autour de cet ovni. Comme l’aurait fait un prestidigitateur, apparaît de noir vêtu, celle que tout le monde attendait: Missy Elliott. Sous les crépitements des flashes et les hurlements de joie du public.
Très pointue dans ses chorégraphies endiablées, la native de Portsmouth en Virginie (USA) et productrice de plusieurs chanteurs met le feu à la scène. Durant une heure, elle s’illustrera dans un spectacle particulièrement magnifique avec des danseurs rompus à la scène. Le public, qui reprend ses morceaux en chœur, se déchaîne tellement envoûté par des rythmes et la prestance d’une artiste qu’il n’imaginait pas un jour voir sur scène à Casablanca. « Missy Elliott », « Missy Elliott », scande-t-il. Emue, l’artiste succombe au charme du public qu’elle ne tarde pas à rejoindre, semant de la joie parmi les festivaliers.
Ensuite arrive le moment des remerciements. Car, les shows de Missy ne se limitent pas qu’à la musique. Outre les dialogues sympathiques avec le public, la chanteuse sait aussi offrir des présents. Ce soir, ce sera ses traditionnels baskets et de nombreux tee-shirts qu’elle prendra le soin de dédicacer avant de les lancer dans la foule en liesse. Instant tout aussi magique pour le public et la star mondiale qui arborait dans certaines de ses fameux joggings l’effigie du roi de la pop : Michael jackson.
Ce soir-là, Missy Elliott a offert un voyage musical haut en couleur, servi par une énergie et un enthousiasme légendaires dont elle, seule, connaît le secret. Et le moins que l’on puisse dire, le spectacle de Missy Elliott répondait largement aux attentes des jeunes particulièrement aux amateurs de musiques urbaines qui retrouvaient ce soir-là une icône incontestée du rap américain. Un spectacle sans pareil dont on se souviendra longtemps. Les Casablancais ont eu droit à un happy-end qui marquera à jamais la sixième édition de leur Festival.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 22 Juillet 2010

Lu 359 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs