Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La redistribution de l'argent des Jeux




La redistribution de l'argent des Jeux
La redistribution des revenus de la retransmission des Jeux olympiques aux Fédérations internationales de sport (28 pour les jeux d'été, 7 pour les JO d'hiver) donne lieu à d'âpres discussions et se fait en fonction de l'importance et de l'impact médiatique de ces sports.
Un tiers des droits TV des Jeux est reversé aux 28 fédérations internationales des sports d'été et aux sept fédérations des sports d'hiver, soit 257 millions de dollars US après les JO d'Athènes (2004), 297 M USD après Pékin 2008 et 515 M USD après ceux de Londres 2012. Concernant les JO d'hiver, 128 M USD ont été redistribués après les JO de Turin 2006 et 209 M USD après Vancouver 2010.
Pour les jeux d'été, les 28 fédérations sont réparties en cinq groupes, la redistribution étant dégressive. "Cette répartition des fédérations n'avait pas changé depuis longtemps et a été modifiée l'an passé par le CIO.
 La nouvelle répartition s'appliquera à partir des JO de Rio", explique le Britannique Andrew Ryan, directeur exécutif de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques (ASOIF), basée à Lausanne et qui gère cette redistribution. 
Ainsi la natation et la gymnastique rejoignent-elles l'athlétisme dans le groupe A, le plus rémunérateur. Dans le même temps, cinq fédérations ont été rétrogradées.
A l'issue des JO de Londres, la mieux servie a été la Fédération internationale d'athlétisme, "alors seule à figurer dans le groupe A et qui a reçu 45 M USD", explique M. Ryan.
Le groupe B comprenait notamment les fédérations de natation (Fina) et de football (Fifa). Le groupe D était composé "de 14 fédérations, comme la Fédération internationale de voile, qui ont reçu chacune 15 M USD".
Les détails de redistribution pour les JO de Rio, précise M. Ryan, "seront discutés le 22 avril prochain à Sotchi", à l'occasion de l'assemblée générale de l'ASOIF, dans le cadre de la convention SportAccord. "Nous ne connaissons pas encore la somme globale à redistribuer et nous ne savons pas si cette somme sera plus ou moins importante qu'après les JO de Londres, notamment en raison du fait que deux nouveaux sports entrent au programme à Rio, le golf et le rugby".

Mercredi 11 Février 2015

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs