Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La rechute des bourses chinoises ravive les craintes d'une nouvelle dépréciation du yuan




Les Bourses chinoises ont replongé mardi dernier et le yuan a perdu du terrain face au dollar, revivant les craintes d'une éventuelle nouvelle dépréciation de la monnaie chinoise.
 La Bourse de Shanghai a terminé sur une perte de 6,15%, la plus forte chute en trois semaines, les marchés s'inquiétant de la morosité de l'économie en dépit des assurances des autorités d'un soutien continu aux places financières. Ainsi, l'indice composite shanghaïen a reculé de 245,51 points, soit la plus forte baisse quotidienne depuis le 27 juillet.
 A la Bourse de Shenzhen, l'indice composite a régressé de 6,58%.
 La morosité de l'économie pèse sur le moral des investisseurs en dépit des assurances des autorités chinoises qui ont promis de continuer à intervenir pendant des années pour stabiliser les marchés.
 Toutefois, certains investisseurs estiment que la légère reprise sur le marché immobilier pourrait limiter les efforts de relance des autorités chinoises.
 Par ailleurs, la devise chinoise s'est repliée face au billet vert. Les traders s'attendent à ce que le ralentissement de l'économie chinoise maintienne une pression baissière sur la devise. De son côté, la banque centrale (BPC) chinoise avait dévalué le yuan de près de 2% la semaine dernière, faisant redouter à certains investisseurs la relance d'une "guerre des monnaies". Elle a ensuite dû intervenir sur le marché et appeler les banques publiques à soutenir le yuan. La BPC a ainsi procédé mardi dernier à une injection de liquidités sur les marchés monétaires, la plus importante en six mois, ce qui a entretenu les craintes sur un resserrement des liquidités, avec l'augmentation des flux sortant de capitaux.
Selon des experts, les investisseurs ont retiré environ 800 milliards de yuans (113 milliards d'euros) du pays sur les seuls mois de juillet et d'août.
La perspective d'un fléchissement du soutien apporté par les autorités aux marchés actions constitue un autre motif d'inquiétude.

Samedi 22 Août 2015

Lu 775 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs