Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La prudence à outrance accule le Onze national au nul


M’Hamed Fakhir : ''L’équipe n’a pas produit son football habituel''



M’Hamed Fakhir  L’équipe n’a pas produit son football habituel

Le Onze national des locaux a été contraint au nul blanc par son homologue gabonais, samedi au stade Amahoro à Kigali pour le compte de la première journée du groupe A du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2016).
Un nul qui ne devrait pas arranger outre mesure les affaires de l’équipe nationale qui aurait pu glaner trois points d’entrée au lieu d’une unité pour partager la seconde place avec son adversaire du jour, au moment où la pole position revient désormais de droit à la sélection hôte de l’édition, le Rwanda, qui a assuré l’essentiel en match d’ouverture en s’offrant la formation de la Côte d’Ivoire sur la courte marque de 1 à 0, but de Bayisenge Emery à la 16ème minute de jeu.
Un match, sans nul doute, riche en enseignements pour la sélection nationale à la défensive, ne voulant point prendre de risque dans l’espoir de changer le cours du match. Le sélectionneur M’Hamed Fakhir a opté pour la prudence à outrance, tout comme d’ailleurs son vis-à-vis gabonais qui cherchait à sortir avec les moindres dégâts.
Ce fut une partie rarement emballée et les occasions de but se faisaient tellement rares que les deux keepers  n’avaient pas grand-chose à faire. Lors du premier half, il a fallu attendre la 42ème minute pour voir les partenaires du capitaine Brahim Nakach orchestrer un véritable assaut ponctué par un tir croisé d’Abdeladim Khadrouf qui a raté de peu le cadre.
Au cours de la seconde période, les poulains de Fakhir ont voulu appuyer davantage sur le champignon mais sans pouvoir trouver la vitesse à même de brûler la politesse à l’arrière garde gabonaise. Les changements opérés, l’intégration de Mohamed Ounajem, Zakaria Hadraf et Ahmed Jahouh n’ont pas changé la donne pour que le déchet dans le jeu se poursuive de plus belle.
En fin de partie, l’on a enregistré deux occasions de but, l’une d’Ounajem lamentablement ratée et l’autre pour l’équipe gabonaise, un heading qui a failli faire mouche pour que la rencontre se solde sur l’issue précitée.
A l’issue de cette rencontre, M’Hamed Fakhir a fait savoir que «l’équipe n’a pas produit son football habituel. Les joueurs ont confondu, hélas, vitesse d’exécution et précipitation, ce qui a donné lieu à toute une série de mauvaises passes ». Et d’ajouter que « notre objectif était de gagner ce match inaugural, toujours important pour la suite de la compétition. Sauf que le nul reste équitable pour les deux formations et l’on va désormais se pencher sur la préparation du deuxième match de poule contre la Côte d’Ivoire ».
A propos de cette confrontation, elle est prévue mercredi prochain à partir de 16 heures au stade Amahoro, juste après le match qui mettra aux prises le Rwanda et le Gabon dont le coup d’envoi sera donné à 13 heures.
A noter que la journée de lundi verra l‘entrée en scène des protagonistes du groupe C avec au programme Tunisie-Guinée (13h00) et Nigeria-Niger (16h00).



 





 

Mohamed Bouarab
Lundi 18 Janvier 2016

Lu 1977 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs