Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La pression se fait plus intense sur le président : Le massacre des manifestants se poursuit à huis clos en Syrie




La pression se fait plus intense sur le président : Le massacre des manifestants se poursuit à huis clos en Syrie
Six civils, dont un bébé, ont été tués mercredi par les tirs des forces de sécurité en Syrie, alors que des dizaines de milliers de Syriens se sont rassemblés à Damas pour proclamer leur solidarité avec le président Bachar al-Assad. Une délégation arabe dirigée par le Qatar était attendue à la mi-journée à Damas afin d'entamer une médiation entre le régime syrien et l'opposition, qui a pour sa part appelé à une grève générale ce mercredi pour tenter de faire pression sur M. Assad. Quatre civils, dont un bébé d'un an et demi, ont été tués et 17 autres blessés par les forces de sécurité dans la région de Homs (centre), un des fiefs de la contestation en Syrie, où plusieurs quartiers étaient visés par des tirs de roquettes, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé au Royaume-Uni. Un civil a été tué par des tirs provenant d'un barrage militaire à Saraqeb, dans la région d'Idleb (nord-ouest), et un autre âgé de 63 ans a été tué à Abou Kamal (est). Des manifestations appelant à la chute du régime ont eu lieu mercredi dans plusieurs localités de la province d'Idleb, à Hamourié (près de Damas), à Hama (centre), dans le quartier de Kafar Soussé à Damas, et à Deraa (sud), selon l'OSDH et les Comités de coordination locaux (LCC) qui organisent les manifestations.
Parallèlement, des dizaines de milliers de Syriens, agitant des drapeaux nationaux et des portraits du président Assad, se sont rassemblés sur la place des Omeyyades, en plein coeur de Damas, pour affirmer leur soutien au régime. "Le peuple veut Bachar al-Assad", scandaient-ils.
Selon l'agence officielle Sana, le rassemblement était placé sous le slogan: "Vive la patrie et le chef de la patrie, le peuple syrien est une seule famille". Le Conseil national syrien (CNS), qui réunit la quasi-totalité des courants de l'opposition, s'est joint à l'appel à la grève générale, invitant dans un communiqué  "toutes les catégories du peuple à faire grève le mercredi 26 octobre en prélude à des grèves plus générales et à la désobéissance civile, qui sera à même de renverser le régime". "La grève exprime la volonté de poursuivre la lutte pacifique jusqu'à la victoire", a ajouté le CNS, en précisant qu'une grève générale était déjà en vigueur depuis six jours à Deraa (sud). "La grève a été entièrement suivie dans plusieurs régions dont Deraa, dans les quartiers Qaboune et Barzé à Damas, dans plusieurs localités des provinces de Damas, d'Idleb, de Hama et de Homs" , ont affirmé les LCC dans un communiqué accompagné de vidéos montrant des rues désertes et des magasins fermés.  
La répression serait, selon les informations qui filtrent depuis le pays, sanglante. Depuis les débuts du mouvement, le 15 mars dernier, quelque 3000 civils auraient été tués. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a eu beau tenter de durcir le ton vis-à-vis de Bachar al-Assad l'enjoignant à cesser les massacres, ses prises de position ne semblent pas devoir être suivies d'effets. Mais pour Peter Harling, spécialiste de la Syrie à l'International Crisis Group (ICG), il y a peu de chances que la situation s'apaise prochainement avec la délégation de la ligue arabe. «Il y a fort à parier que le régime opte plutôt pour la voie du suicide collectif», explique-t-il. Dans ce cas, le seul salut offert à la population consisterait à accélérer sa chute.

AFP
Jeudi 27 Octobre 2011

Lu 686 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs