Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La presse algérienne encense la diva marocaine : Latifa Raafat: “Je suis porteuse d'un message d'amitié et de fraternité”




La presse algérienne encense la diva marocaine : Latifa Raafat: “Je suis porteuse d'un message d'amitié et de fraternité”
L'un des événements forts ayant marqué la huitième soirée du Festival arabe de Djemila réside dans une merveilleuse prestation de la star marocaine Latifa Raafet qui est parvenue au cœur de ce sublime site de Cuicul à séduire le public venu de différents coins du pays.
La grande star arabe que nous rencontrerons, se préparant pour son formidable tour de chant, marqué ce soir-là par la présence de nombreuses familles et autres adeptes de la chanteuse marocaine, ne cachait pas le plaisir qu'elle éprouvait d'être en Algérie et Djemila, ce Festival, dit-elle, qui porte bien son nom, ajoutant que ce merveilleux site devrait être connu par le monde entier. La chanteuse marocaine qui ne cache pas sa joie d'être présente à ce Festival qui a grandi, dit-elle, très vite en dépit de son jeune âge ajoute : “ Nous souhaitons de tout cœur transmettre ce soir, ce message d'amitié et de fraternité du peuple marocain au peuple algérien à travers la prestation que nous allons développer avec succès, je l'espère”.
“Un message d'autant plus fort que je ressens lorsque je suis en Algérie mais aussi chez moi, au Maroc, ou alors en Europe où se trouve une grande communauté maghrébine. C'est sans doute aussi ce même sentiment que ressentent les frères artistes algériens qui se produisent lors des différents festivals au Maroc. C'est une amitié que nous avons perçue et vécue fortement ensemble, récemment encore à l'issue de la belle prestation de l'équipe algérienne au Mondial. Une prestation  où se fondaient dans ces mêmes sentiments, nos joies et nos larmes, nos emblèmes l'un à côté de l'autre, cela nous honore indéniablement et nous honore davantage en tant que fils d'un même grand peuple. Je souhaite donc de tout cœur que l'Algérie et le Maroc puissent montrer la plus belle image au monde entier”, s’est-elle épanchée. Latifa, qui a déjà réalisé plusieurs duos avec des chanteurs algériens, notamment avec Mohamed Lamine et espère en faire autant prochainement avec Cheb Khaled et Faudel, soulignant au passage l'impact du décès de son frère sur tous ces projets qu'elle n'abandonne pas pour autant. Elle investit la scène avec brio et séduit d'emblée le public qui lui manifeste une attention particulière.
Elle chante Lemouima pour exprimer l'affection maternelle et met davantage de rythme avec un succès de tous les temps Oualach Ya Ghezali et met fortement à l'épreuve ces percussions au rythme marocain quand elle interprète Ouach Dani et revient sous les ovations sur ce succès qu'elle avait réalisé avec Mohamed Lamine Touahachtek Bezef assurant ainsi son succès et celui d'une grande soirée qui débutera avec la formation El Ferda de Béchar.

F._Z. (Quotidien El Moudjahid)
Mercredi 4 Août 2010

Lu 2706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs