Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La présence des militantes et militants au cœur de la dynamique sociale en cours, un signal fort pour poursuivre l’édification démocratique




Le Conseil national de l’USFP, tenu le 19 mars au siège du parti et après avoir entendu l’exposé du Bureau politique sur les derniers développements de la situation politique, particulièrement après le  discours Royal du 9 mars qui a annoncé  la révision de la Constitution. Et après avoir pris connaissance du contenu du mémorandum adressé à S.M le Roi après le 8ème Congrès et après un débat profond et responsable, autour de la question de la réforme constitutionnelle, à la lumière de ce qui est demandé à notre parti en termes de propositions qui visent l’élaboration d’un document répondant aux revendications du peuple marocain et ses forces vives à même de développer notre système politique, et partant garantir l’accélération du rythme de  modernisation et de démocratisation de ce dernier, et de contribuer à la mise en place des bases solides d’une monarchie parlementaire capable de répondre aux exigences de notre époque,  sa logique et de ses dispositions et garantir également l’ouverture de perspectives prometteuses à même de satisfaire les demandes sociales légitimes des jeunes du Maroc aspirant à adhérer positivement et à être productifs dans le Maroc d’aujourd’hui et de demain.
Après avoir rappelé l’ensemble des développements des situations au niveau régional et arabe.
Après avoir pris acte des différentes opinions, idées, approches et recommandations relatives aux revendications démocratiques exprimées par la jeunesse marocaine du 20 février.
Convaincu que les mouvements et le dynamisme que connaît la scène nationale sont de nature à  réhabiliter l’action politique noble et à susciter l’optimisme quant à sa capacité de tracer les contours de l’avenir, le Conseil considère que cette situation est une nouvelle donne qui interpelle  les régimes politiques ainsi que les organisations partisanes, ce qui signifie nécessairement donner plus d’importance à la situation interne du parti à même de garantir le développement de son action et son ouverture sur les nouvelles générations ainsi que le respect des échéances électorales de ses instances qui assurent une interaction positive avec cette nouvelle dynamique prometteuse.   
Premièrement : le Conseil national enregistre son grand intérêt quant aux processus de transition démocratique en Tunisie et en Egypte, de même qu’il suit avec inquiétude la situation au Yémen, au Bahreïn et en Libye. Il dénonce la répression sauvage des soulèvements des peuples dans ces pays frères et salue la résistance des manifestants, aspirant à un Etat de droit, de dignité et de gestion démocratique de ses affaires. Le Conseil national estime que cette vague de revendications constitutionnelles qui traverse le monde arabe de l’océan Atlantique  au Golfe, est un indice positif révélant que nous sommes au seuil Atlantique d’une nouvelle étape qualitative, accordant aux peuples arabes l’occasion d’adhérer au mouvement historique universel.
Deuxièmement : le Conseil national insiste sur l’importance du discours Royal du 9 mars au sujet des réformes constitutionnelles dans ces circonstances historiques que traversent notre pays et notre région. Il considère que le discours du Souverain constitue un message fort et une volonté de répondre aux revendications populaires, aspirant que la mise en application des fondements contenus dans le discours Royal, ainsi que l’activation des principes constitutionnels annoncés soient à la hauteur des attentes du peuple marocain et des forces vives. De façon à ce que nos institutions constitutionnelles et politiques puissent franchir des pas décisifs vers la modernité, la démocratie et la consolidation des droits à la citoyenneté dans leur dimension politique, économique, sociale et culturele.
Troisièmement :   le Conseil national salue la volonté du changement démocratique exprimée par toutes les catégories du peuple marocain, la Jeunesse ittihadie en tête. Et ce, à travers les revendications légitimes exprimées lors de différentes manifestations pacifiques. Il réaffirme que ces revendications font partie intégrante de la dynamique des exigences démocratiques dans notre pays. Notre parti est en mesure de se prévaloir de l’honneur d’avoir toujours donné un souffle populaire à ces exigences depuis des décennies.
Le Conseil national dénonce les actes qui ont affecté le mouvement, particulièrement les agressions perpétrées sur les manifestants le 13 mars, ce qui traduit la fébrilité dont ont fait preuve les forces de l’ordre.  Ce qui pose, alors que le pays se prépare à des réformes constitutionnelles, des questions profondes autour de la nature de la gouvernance sécuritaire dans notre pays qui se veut contraire à l’esprit du discours Royal. Un discours qui a insisté sur le fait de préserver et de développer les droits individuels et collectifs comme l’une des finalités principales des réformes constitutionnelles attendues. Le Conseil national considère que le maintien de l’élan revendicatif démocratique exige de la part de l’ensemble des démocrates d’assumer leur responsabilité et de faire face à toutes les déviations qui peuvent affecter les nobles objectifs dudit élan.
Quatrièmement : Le Conseil national appelle, en parallèle avec le chantier de réformes constitutionnel, l’Etat et le gouvernement à adopter des mesures d’urgence visant à redonner confiance et à créer un climat favorable et incitatif à une large participation à ce chantier.  En voici les mesures primordiales souhaitées :
- Libérer tous les détenus politiques arrêtés dans le cadre de tous les dossiers qui n’ont pas fait objet de respect des conditions d’un jugement équitable;
- Présenter à la justice, toutes les personnes impliqués dans les crimes de dilapidation des deniers publics dont la Cour des comptes a prouvé leur implication;
- Entreprendre des mesures dans le secteur social et économique dans le cadre d’un dialogue serein et fructueux entre les syndicats et le gouvernement;
- Ouvrir les médias audiovisuels aux différents acteurs et sensibilités afin qu’ils accompagnent les réformes, d’une part, et pour éclairer et sensibiliser l’opinion publique, d’autre part;
- Adopter la transparence, la clarté, l’ouverture, la communication entre la commission chargée de réformer la Constitution et les acteurs politiques et militants, pour éviter de donner l’impression que les choses se préparent au-delà des portes fermées.
Cinquièmement : En se référant à ce qui a été dit, le Conseil national voit que l’USFP, qui s’est distingué par son histoire de militantisme en suivant le cours des événements historiques issus du mouvement des revendications de la société marocaine dans lequel il est toujours intervenu tout en se laissant influencer par ces cumuls positifs, considère que l’effervescence positive avec le mouvement de la jeunesse marocaine est la concrétisation pratique de son engagement pour les causes du peuple marocain et de l’application de son pacte avec les forces populaires. Sur ce, il qualifie la présence de ses militantes et militants au cœur de la dynamique sociale en cours comme étant une preuve de sa fidélité et un signal fort de la volonté du parti de souder les rangs de tous les démocrates afin de poursuivre l’édification démocratique, ce qui consolide son devenir édificateur et met un terme à toutes les manœuvres visant son éradication ou sa déviation. 

Libé
Lundi 21 Mars 2011

Lu 223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs