Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La pollution au CO2 augmente malgré la récession




Généralement, la pollution diminue pendant les périodes de récession. Mais l'an dernier, malgré la crise économique internationale, la pollution au dioxyde de carbone (CO2) a augmenté de 2%, essentiellement à cause de la Chine, selon une nouvelle étude.
"L'augmentation des émissions depuis 2000 est presque entièrement liée à la croissance en Chine", a expliqué la principale auteur de l'étude, Corinne Le Quéré, qui travaille à l'université britannique d'East Anglia. "C'est la Chine et l'Inde et tous les pays en développement", a-t-elle précisé.
Les émissions de dioxyde de carbone, gaz contribuant fortement à l'effet de serre, proviennent de la combustion du charbon, du pétrole, du gaz naturel, et aussi de la production du ciment, facteur important de pollution en Chine. Au niveau mondial, de 2007 à 2008, les émissions de CO2 ont augmenté de 671 millions de tonnes. Près des trois quarts de cette augmentation provenait de Chine.
Ces chiffres ont été fournis par le Laboratoire national d'Oak Ridge, qui dépend du ministère américain de l'Energie, et ont été publiés dans le journal "Nature Geoscience".
D'après l'étude, l'augmentation des émissions de CO2 en 2008 a toutefois été moins élevée que la normale pour cette décennie. La croissance annuelle de la pollution, à l'échelle mondiale, a été en moyenne de 3,6% pendant cette période. Cette année, les scientifiques tablent sur une réduction de près de 3%, malgré la Chine, en raison du ralentissement économique dans la plupart des pays, et notamment aux Etats-Unis.
Les Etats-Unis restent le plus gros pays émetteur de gaz à effet de serre (dû à l'activité humaine) par habitant, dégageant annuellement environ 20 tonnes de dioxyde de carbone par personne. La moyenne mondiale est de 5,3 tonnes, et celle de Chine de 5,8 tonnes.
L'an dernier, les émissions ont diminué de 3% aux Etats-Unis, soit près de 192 millions de tonnes de dioxyde de carbone en moins. Dans l'Union européenne, les émissions ont diminué de 1%. Les Etats-Unis restent le deuxième plus gros pollueur de la planète, émettant plus à eux seuls que les troisièmes, quatrième, cinquième et sixième plus gros pollueurs réunis: l'Inde, la Russie, le Japon et l'Allemagne. La Chine a ravi leur première place aux Etats-Unis en 2006.
Le monde reste sur une pente dangereuse, malgré la récession, estiment les scientifiques. "Il y a un fossé entre le chemin que nous prenons et le chemin que nous devrions prendre si l'objectif est de limiter le réchauffement de la planète à 1,3 degré Celsius", a affirmé Corinne Le Quéré, qui travaille aussi pour le "British Antarctic Survey" (BAS).
Outre la Chine, les autres pays qui ont augmenté de plus de cinq millions de tonnes leurs émissions de dioxyde de carbone en 2008 étaient l'Inde, la Russie, l'Arabie Saoudite, le Brésil, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, l'Indonésie, l'Iran, la Pologne, le Mexique, le Canada et les Pays-Bas. 

AP
Jeudi 26 Novembre 2009

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs