Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La pianiste marocaine Dina Bensaid enchante le public tchèque

L’artiste a également donné des leçons de piano aux étudiants tchèques du Conservatoire de musique




La jeune et talentueuse pianiste marocaine,
Dina Bensaid, a donné une série de prestations musicales de grande qualité dans les principales villes de la République tchèque, enchantant un public venu nombreux apprécier son talent.


La tournée de Dina Bensaid a commencé le 11 avril à Ostrava (Est de la République Tchèque) dans les locaux du Conservatoire et collège de musique, le 15 avril à la somptueuse Moravian Gallerie de Brno (Sud du pays) et mardi 19 avril dans l’enceinte du magnifique Musée de la musique à Prague. Lors de ces trois concert de piano, Dina Bensaid a suscité l’admiration de son auditoire  et aussi des membres du corps diplomatique, des parlementaires, des membres du gouvernement, des artistes et mélomanes et journalistes locaux tous venus en grand nombre l’écouter.
Radio Prague Internationale consacrera d’ailleurs une émission à la jeune pianiste marocaine. Dans le répertoire musical joué par Dina, figurent Beethoven, Brahms, Rachmaninov, Liszt, Bach, Chopin et Debussy. Dans une allocation de circonstance, l’ambassadeur du Maroc à Prague, Mme Souriya Otmani a affirmé que dans le contexte international actuel caractérisé par des tensions, des craintes et une certaine défiance envers l’étranger, de telles initiatives culturelles étaient importantes pour lever les préjugés, appuyer le dialogue interculturel, le respect et la compréhension mutuelle entre les peuples du monde.
L’ambassade du Royaume du Maroc en République tchèque a organisé cette tournée de la pianiste marocaine dans le cadre de son programme culturel consistant à faire découvrir au public tchèque de jeunes talents marocains dans les domaines de l’art, de la musique et de la culture en général. Dans ce cadre et à la demande de la directrice du conservatoire d’Ostrava, Mme Sonja Javurkova, Dina Bensaid a prodigué des leçons de piano au profit d’étudiants tchèques du Conservatoire de musique de cette ville. Il est par ailleurs question que ces mêmes jeunes étudiants soient les invités de la prochaine édition 2017 du Festival des alizés d’Essaouira. Cette tournée de l’artiste marocaine qui a partout été ovationnée, coïncide avec les célébrations en République tchèque, du 700e anniversaire de Charles IV, Roi de Bohême et Empereur du Saint-Empire romain, ainsi que du 260ème anniversaire de la naissance de Mozart. Plusieurs autres spectacles musicaux ont également été organisés à Prague à cette occasions.
Rappelons que Dina Bensaid, née en août 1989 à Rabat, découvre le piano à l’âge de 4 ans avec Nicole Boyer. A 12 ans, elle intègre l’Ecole Normale de musique Alfred Cortot à Paris dans la classe de Jacques Lagarde, où elle obtient trois ans plus tard son Diplôme d’exécution. En 2005, Dina Bensaïd rejoint le Conservatoire à rayonnement régional de Paris (CRR), dans la classe de piano d’Olivier Gardon et la classe de musique de chambre du Quatuor Ysaÿe. En 2009, elle est acceptée au Conservatoire National supérieur de musique et de danse de Paris(CNSMDP) dans la classe de Georges Pludermacher et Claire Désert, puis depuis 2011, dans la classe de Franck Braley et Haruko Ueda. Dans cette même école, elle étudie la musique de chambre auprès de Philippe Bernold, Emmanuelle Bertrand, Marc Coppey et Bertrand Chamayou.
Parallèlement au piano, Dina étudie la direction d’orchestre auprès de Nicolas Borchot au Conservatoire d’Evry. Elle est régulièrement invitée à jouer dans des festivals comme le Festival de Puteaux, ou les Réunions euro-méditerranéennes, organisées par Michel Plasson. Elle fait aussi ses débuts dans de grandes salles européennes telles que la Salle Cortot à Paris, ou le Bulgaria Concert Hall à Sofia.
Dina a reçu les Premiers prix des concours SAR la Princesse Lalla Meryem, Steinway à Paris, du Concours national de musique au Maroc et du Concours Flame à Paris.  Parallèlement à ses activités d’interprète, Dina assure depuis 2011 la direction artistique du Festival Printemps musical des alizés où de prestigieux artistes se produisent tous les mois d’avril à Essaouira. Ce festival gratuit pour le public, a pour ambition de rendre la musique classique accessible à tous, en la sortant de son cadre élitiste et conventionnel.

Jeudi 21 Avril 2016

Lu 986 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs