Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La nouvelle adoption de Madonna dérange au Malawi




“Madonna donne l'impression que le Malawi a un marché d'enfants pauvres prêts à être adoptés", s'est ému un directeur d'association malawite. Madonna est heureuse: le tribunal de Lilongwe, au Malawi, l'a autorisée à adopter des jumelles,Esther et Stella, qui étaient placées dans un orphelinat près de la frontière zambienne. Leur mère est morte à leur naissance tandis que leur père a accepté de renoncer de façon permanente à ses droits parentaux. Sur Instagram, la madone a partagé son bonheur en postant une photo de ses deux filles, âgées de quatre ans, se promenant à la campagne.«Je peux officiellement confirmer que j'ai terminé le processus d'adoption de jumelles du Malawi, et que je suisravie qu'ellesfassent partie de notre famille, a écrit Madonna.Je suisreconnaissante à tous ceux qui m'ont aidée à ce que ce soit possible, et je demande à ce que les mé- diasrespectent notre vie privée durant cette pé- riode de transition. Merci aussi à tous mes amis, ma famille et mon équipe pour tout votre soutien et votre amour!" Madonna, extatique, reste très critiquée par certains malawites, qui voient d'un très mauvais oeil ses nombreuses adoptions dans leur pays. Ken Mhango, directeur de l'ANPPCAN (African Network for The Prevention & Protection againstChildAbuse and Neglect), association pour la protection des enfants, déplore que Madonna puisse donner "l'impression que le Malawi a un marché d'enfants pauvres prêts à être adoptés." Maxwell Matewere, directeur d'une association caritative malawite, Yeux pour les enfants, conseille de son côté à la star de changer d'attitude, "en aidant les familles démunies avec des enfants plutôt que d'adopter". La plupart desfamilles aimeraient élever leurs propres enfants chez elles si elles avaient un soutien financier." Madonna a toutefois créé en 2006, la Raising Malawi, une association destinée à "amé- liorer la vie des orphelins et des enfants vulnérables du pays, grâce à la santé, l'éducation et le soutien communautaire," selon son site.

Libé
Vendredi 10 Février 2017

Lu 664 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs