Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La non reconnaissance de l’accord signé par les deux Parlements fait reporter la formation d’un gouvernement en Libye

L’Allemagne envisage l'envoi d'un détachement de la Bundeswehr




L'émissaire de l'ONU pour la Libye Martin Kobler était de nouveau dans ce pays dimanche pour y soutenir la création d'un gouvernement d'union nationale, dont l'annonce de la composition a été reportée de deux jours.
La formation de ce gouvernement d'union découle d'un accord signé en décembre sous l'égide de l'ONU par des membres des deux Parlements libyens rivaux mais aucune des Chambres n'a formellement reconnu cet accord, qui peine à se matérialiser.
Selon ce texte, un conseil présidentiel, présidé par l'homme d'affaires tripolitain Fayez el-Sarraj, devait former ce gouvernement d'union nationale avant dimanche. D'après la page Facebook du gouvernement unitaire, cette échéance a été "repoussée de 48 heures".
"Je regrette la décision du conseil présidentiel de reporter la formation du gouvernement d'union nationale. La Libye ne peut plus attendre", a déclaré Martin Kobler sur son compte Twitter. "J'exhorte le conseil présidentiel à respecter cette nouvelle échéance et garantir la formation d'un gouvernement d'union au plus vite", a-t-il ajouté.
"La formation du gouvernement d'union nationale libyen est pressante pour faire face au terrorisme et sauver l'économie" du pays, a dit sur Twitter Peter Millet, l'ambassadeur du Royaume Uni en Libye.
La Libye est livrée à des groupes armés depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 et deux autorités se disputent le pouvoir depuis près de 18 mois.
Les Occidentaux poussent à la formation d'un gouvernement d'union nationale qui serait en mesure de stabiliser le pays et de demander leur aide pour lutter contre le groupe Etat islamique, qui renforce sa présence en Libye et y a notamment revendiqué au début du mois deux attentats meurtriers.
Dimanche en Libye, Martin Kobler a eu un entretien à huis clos avec le président du Parlement reconnu par la communauté internationale à Shahat dans l'est du pays, selon l'agence officielle Lana.
Avec Aguila Saleh, le chef de la mission des Nations unies pour la Libye (UNSMIL) a "évoqué les derniers développements relatifs au gouvernement d'union nationale", selon la même source.
Par ailleurs, la progression des extrémistes islamistes en Libye représente une menace pour l'Europe et pourrait donner lieu à un nouvel afflux de réfugiés, avertit lundi la ministre allemande de la Défense, qui n'exclut pas l'envoi d'un détachement de la Bundeswehr.
Interrogée sur une éventuelle intervention militaire dans un entretien accordé au quotidien Bild, Ursula von der Leyen répond : "L'Allemagne ne pourra pas échapper à ses responsabilités et devra apporter sa contribution" le cas échéant.
Le déploiement de forces à l'étranger reste un sujet sensible en Allemagne, même si la doctrine pacifiste en vigueur depuis la Seconde Guerre mondiale n'est plus aussi stricte depuis une vingtaine d'années. Les forces allemandes ont notamment participé aux interventions de l'Otan au Kosovo et en Afghanistan.
Berlin appartient en outre à la coalition formée à l'initiative des Etats-Unis pour combattre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

Mardi 19 Janvier 2016

Lu 257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs