Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La noblesse d'une initiative contre la marginalisation et pour l'inclusion

Atelier international les 18 et 19 mai à Rabat sur "Les politiques publiques et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion"




Le ministère de l’Intérieur organise, les 18 et 19 mai à Rabat, un atelier international sur "Les politiques publiques et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion", à l’occasion du 11ème anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), lancée par le Souverain, le 18 mai 2005. Cette rencontre, qui connaitra la participation de dix pays étrangers, constitue une occasion pour débattre des différentes expériences nationales et internationales dans le domaine du développement humain et de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, notamment celles évoquées dans le dernier rapport de la Banque mondiale et qui a classé l’INDH au 3ème rang, parmi les 135 programmes du développement social au niveau mondial, indique lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur.
 Lors de cette rencontre, ajoute la même source, il sera procédé à l'organisation de quatre ateliers thématiques, à savoir "Approches participatives et définition des objectifs et de la gouvernance", "Projets d'infrastructures et services sociaux de base", "Intégration économique et approche genre" et "Suivi et évaluation". Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la stratégie de communication institutionnelle élaborée par la Coordination nationale de l’INDH, et dans le contexte du renforcement des acquis réalisés par le Royaume dans le domaine du développement humain, grâce aux orientations Royales, et aux efforts déployés pour le développement et la consolidation de ces acquis sur le plan institutionnel, ainsi que de l'ouverture sur les expériences et expertises internationales et la mise à profit des modèles réussis.
 Parallèlement à cette rencontre sera organisé un village national des activités génératrices de revenus, qui sera ouvert au public à la Place Jeddah, Avenue Mohammed V à Rabat, entre les 18 et 22 mai, avec la participation des représentants de 170 coopératives bénéficiaires de l'INDH, à travers 83 préfectures, provinces et préfectures d'arrondissements du Royaume.
Onze ans après son lancement, cette initiative novatrice refuse toujours la fatalité de la pauvreté et l'exclusion en apportant des réponses efficaces à même de relever le défi du développement humain durable et harmonieux.
Après onze ans de son lancement,  "dix millions de personnes dont 50% en milieu rural ont bénéficié des 42.000 projets sociaux structurants initiés dans le cadre de l'INDH, avec un investissement global estimé à 36,7 milliards de dirhams (MMDH) dont 23,5 milliards comme contribution de l’INDH avec un effet levier de 41%", a fait savoir Mme Nadira El Guermaï, gouverneur coordinatrice nationale de l’INDH.
L’accès aux soins s’est renforcé grâce à l’apport de l’INDH matérialisé par des projets de construction ou d’équipement des structures sanitaires, de Dar Al Oumouma permettant de réduire la mortalité maternelle et infantile ou encore l’achat d'ambulances, a relevé Mme. Gueramaï dans une déclaration à la MAP.
L’INDH a instauré également l’égalité de chances pour l’accès à l’éducation. En effet, plus de 2,1 millions d’élèves issus des milieux défavorisés ont bénéficié d’un appui considérable à la scolarisation.
Selon le gouverneur coordinateur national de l’INDH, plus de 9.494 projets portant sur l’amélioration de l’infrastructure et les services sociaux de base tels que l’assainissement et l’électrification, l’adduction en eau potable, les pistes et les voiries ont été lancés, au profit de plus de 2,4 millions de personnes, ce qui a favorisé le désenclavement d’une large catégorie de la population cible notamment en milieu rural.
Plus de 1,4 million de personnes, notamment les jeunes, ont bénéficié de 5.934 projets et actions concernant l’animation socioculturelle et sportive à travers la construction, l’aménagement et l’équipement des centres multifonctionnels de quartiers, maisons de jeunes, bibliothèques, centres culturels et espaces associatifs et la construction et la mise à niveau des complexes sportifs et des terrains de sport de proximité ainsi que la formation des jeunes aux métiers de sport, fait savoir la responsable.
 Pour lutter contre la pauvreté, l’INDH  apporte un soutien financier et technique aux porteurs des projets et leur offre aussi des espaces pour la commercialisation de leurs produits, en l’occurrence, des foires locales ou nationales.
 Ainsi, 128.000 personnes ont bénéficié de l’appui de l’INDH pour la création de plus de 8.300 AGR portant sur l’élevage et la transformation de produits agricoles, la valorisation des produits de terroir ainsi que la promotion de l’artisanat et de la pêche traditionnelle et de l’AGR-services, relève Mme. Gueramaï.

Par Malika Mojahid (MAP)
Mercredi 18 Mai 2016

Lu 691 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs