Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La musique urbaine toujours aussi vivace à Meknès




La musique urbaine toujours aussi vivace à Meknès
Les jeunes de la ville de Meknès persistent et signent et entendent bien perpétuer une tradition qui avait commencé en fanfare il y a dix ans de cela. Le Festival national des jeunes musiciens et d’arts urbains trace toujours son bonhomme de chemin. Le style a perdu certes de sa flamme médiatique, mais la manifestation arrive toujours à attirer un grand nombre de groupes et de solos pour animer cette festivité qui a eu lieu récemment sous le signe de la continuité et de la persistance. Ils viennent de Meknès bien évidemment, mais aussi d’Ifrane, de Khénifra, de Benguérir, de Salé et de Casablanca. Ils célèbrent tous le même genre musical, par passion et conviction. «La dixième édition est aussi un succès, dans la mesure où elle a mobilisé un grand nombre de groupes, parmi les plus dynamiques et énergétiques», a déclaré El Houssaine Harbaoui, directeur de cette compétition artistique.
Cette année également, la concurrence était très rude. Et l’on a rivalisé en costumes, gestes, mouvements, voix et musiques … la créativité n’a pas de limites au hip-hop d lbled. Les résultats ont confirmé que ce genre artistique nécessite une grande forme, une préparation, des répétitions et une concentration. Ainsi, dans la catégorie Rap solo, c’est Kartas Nsa qui a remporté le Grand prix, alors que dans la catégorie Rap groupe, le prix est revenu à un jeune groupe d’Ifrane «3wazza’s 23». Concernant le prix relatif au Beatbox, il a été attribué à Taj Africa de Meknès. Et enfin, le jeune Mountassir d’El Hajeb s’est distingué dans la catégorie RNB.
La dixième édition a été marquée par l’hommage rendu par le Festival à un artiste camerounais «Konivence». Le public composé notamment de jeunes a apprécié également les prestations singulières des artistes et groupes tels que Kafline, Nazz, Energy dance crew, Dj San, Dj nova, Dj Didias. Une aubaine pour la génération montante de savourer un art urbain toujours en vogue.

M-E
Mardi 12 Novembre 2013

Lu 178 fois


1.Posté par houssin harbaoui le 14/11/2013 01:58
Merci Mr. Mustapha

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs