Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mode s'invite au Moussem culturel international d’Assilah




Les travaux du 38ème Moussem culturel international d'Assilah se sont poursuivis le weekend dernier, avec une exposition originale d’œuvres de femmes "Zaïlachies", qui ont enrichi cette manifestation par un défilé de mode.
Une quinzaine de femmes ont exposé, samedi en pleine galerie du Centre Hassan II, leurs chefs d’œuvre de couture et de tricot sur des mannequins portant des caftans marocains, des djellabas, des takchitas ou des robes de soirée ou de mariée.
En outre, de jolis sacs à main, des écharpes, des gilets, des tops, des cache-cols, des ceintures, des portefeuilles et autres accessoires, tricotés à base de laine, de cordon ou de filet ont été présentés par des jeunes adolescentes, qui ont réussi à enchanter le public présent par leurs gestes spontanés et égayants lors du défilé.
Cette idée simple et novatrice a permis à ces femmes d’exposer des tenues qu’elles ont confectionnées auparavant au sein de la Maison de solidarité Assabah relevant de la Fondation du forum d'Assilah, dont elles sont toutes membres, de même qu’elle leur a offert une opportunité pour faire connaître et vendre leurs productions, qui se décrivent en trois mots : simples, chics et originales.
"Ce festival apporte aux femmes de l’association d’énormes chances et opportunités", a souligné la présidente de la Maison de solidarité Assabah Rhimou Aissaoui dans une déclaration à la MAP en marge de cette rencontre, précisant que les activités de l’association comprennent outre la couture et la coupe, des cours d'alphabétisation et de lutte contre l'illettrisme ainsi que des cours de langues au profit des femmes.
Pour sa part, Sara El Kasri, étudiante en sociologie à l’Université Abdelmalik Saadi et l’une des modèles ayant participé au défilé, s’est dite "très contente de pouvoir prendre part à un festival d’une grande envergure, qui accueille chaque année des invités de haut calibre", soulignant qu’une telle manifestation lui ouvre la voie d’exposer ses talents et lui permet de rencontrer des artistes célèbres comme la styliste Amina Agueznay.
Ce défilé dont la préparation s’est faite en seulement 5 jours, grâce aux efforts consentis par ces femmes talentueuses et persévérantes sous la direction de Mme Agueznay, a donné lieu à une fusion inédite entre art, mode et culture, qui ne cesserait d’enrichir et d’apporter davantage de dynamisme à cette édition.

Libé
Mardi 26 Juillet 2016

Lu 558 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs