Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mémoire collective du Maroc exposée à Fès




Les cimaises de la galerie Kacimi de Fès abriteront jusqu'au 12 octobre courant des toiles de peinture, des fresques murales, des documents et des archives relatant des faits historiques phares de la  mémoire collective du Maroc. Cette exposition inédite conçue par la Fondation Sidi M'Chich Alami, est une initiative idoine visant en premier lieu à préserver la mémoire nationale et revaloriser l'histoire du Royaume.
Les œuvres exposées et qui ont été réalisées par des peintres chevronnés dont les artistes Ahmed Benyessef, Mylli Corica, Léonardo Caposiéna, puis d'autres plasticiens talentueux relatent, entre autres, des moments phares de la  lutte du Maroc contre la colonisation franco-espagnole au 19ème et 20ème Siècles. Président de la Fondation Sidi M'chich El Alami, Mustapha M'chich Alami a  souligné, vendredi dernier dans une déclaration à la MAP lors du vernissage de  cette exposition, les différentes étapes qui ont accompagné la réalisation de ces tableaux. Il a fait savoir que pour illustrer une bataille ou un événement historique,  il a fallu effectuer des voyages, mener des recherches et plonger dans les  livres d'histoire en vue d'offrir de la matière aux artistes peintres pour la  réalisation de leurs œuvres.
Selon lui, l'originalité de cette approche tient dans le fait de mettre  l'art pictural au service d'une mémoire collective et d'un patrimoine  historique marocain. L'approche artistique permet de réaliser à la fois une mise à distance et en  miroir de la perception que nos contemporains peuvent avoir d'une profondeur de  champ vivante de leur histoire, a-t-il dit.
Pour la fondation, plus que le cinéma ou la photographie, l'imagination  artistique, par le truchement de peintres particulièrement sensibles à une  telle démarche et après avoir engagé un processus d'archivage et de recherches  approfondi, recrée une émotion et un lien esthétique avec des séquences  historiques qui appartiennent à notre patrimoine marocain singulier mais aussi,  par leur statut même d'œuvres artistiques et grâce à cette exposition, à un  patrimoine universel.

Lundi 5 Octobre 2015

Lu 451 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs