Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La médiation au Maroc s'est développée à la faveur de l’intérêt accordé aux droits et aux libertés des citoyens




La médiation au Maroc s'est développée à la faveur de l’intérêt accordé aux droits et aux libertés des citoyens, a indiqué, mercredi à Rabat, le Médiateur du Royaume, Abdelaziz Benzakour.
 Ce développement s'est illustré notamment à travers les chantiers de réforme lancés par le Royaume dans les domaines des droits de l'Homme et de développement au cours des deux dernières décennies, a souligné M. Benzakour dans une allocution à l’ouverture d’un colloque sur "L’efficacité de la médiation institutionnelle dans la protection des droits", organisé par l’institution du Médiateur du Royaume, en coopération avec la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales.
 Grâce à ces réformes, l’institution s'est dotée de nouveaux outils de travail et de larges prérogatives en vue de lui permettre de promouvoir son efficacité et son efficience et d'instaurer les règles de la bonne gouvernance dans les services publics, a-t-il noté.
 M. Benzakour a mis en lumière le rôle que joue la médiation institutionnelle dans le monde, en tant qu'outil de protection des droits, ayant pour objectif de défendre les droits des usagers dans leur relation avec l’administration, tout en respectant la loi et les normes de justice et d'équité dans le traitement des plaintes et en veillant à la moralisation de l'administration afin de lutter contre les comportements et les pratiques malsains.
Aux yeux du Médiateur du Royaume, le thème du colloque revêt une grande importance, dans la mesure où il traite de la protection des droits et de la bonne gouvernance et occupe une place de choix dans le débat public.
 Pour sa part, le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, Azzedine Ghoufrane, a souligné que la Constitution de 2011 a consolidé la protection des droits, des libertés et de la gouvernance, notant que l’institution du Médiateur figure parmi les instances, qui veillent au renforcement des droits des citoyens, en tant qu'institution constitutionnelle indépendante, chargée de la défense des droits dans le cadre de la relation entre l’administration et les usagers.
 M. Ghoufrane a ajouté que cette institution contribue à la création d’une nouvelle culture, qui repose sur la diffusion des valeurs de justice et d’équité, soulignant que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la concrétisation du partenariat liant la Faculté et l’institution du Médiateur.
 Les interventions ont porté sur plusieurs axes notamment "La médiation institutionnelle dans les expériences francophones et méditerranéennes", "Lecture dans l’expérience marocaine et la comparaison avec d’autres expériences internationales" et "La consolidation du rôle de la médiation institutionnelle dans le domaine de défense des droits".

Vendredi 13 Mai 2016

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs