Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La médecine douce s’invite à l’Ecole Hassania des travaux publics

Une rencontre dans le cadre du «projet d’initiative personnelle »




La médecine douce s’invite à l’Ecole Hassania des travaux publics
«La médecine douce au service du bien- être», c’est le nouveau thème choisi dans le cadre du projet d’initiative personnelle organisé par l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP). Cet événement qui a lieu aujourd’hui 30 avril  est organisé par un comité ambitieux et prometteur composé de 9 élèves ingénieurs liés par un esprit d’équipe et une grande aspiration.
Pour l’occasion, un programme riche a été concocté pour les participants. En effet, cette cérémonie présidée par le directeur de l’EHTP, se distingue  par la tenue  d’une conférence qui a pour sujet  « Salon Corps/Esprit ». Compte tenu de l’ampleur que prend la médecine douce au sein de la société marocaine et l’engouement dont elle fait l’objet,  le débat promet d’être très enrichissant. Moult questions demeurent en suspens. Trouveront-elles des réponses ? L’occasion de faire la part des choses, séparer le grain de l’ivraie. Qu’en est-il en fait de ces médecines douces qui ont si bien le vent en poupe? Leur efficacité est-elle due à un simple effet placébo? Quels sont les risques de toxicité? Certes c’est un marché prometteur, mais qu’en est-il de son organisation tant au niveau de la production que de la distribution et de la commercialisation ? Et  le statut légal dans tout cela, d’autant plus que les intrus sont légion en la matière ? Les charlatans, très persuasifs du reste, promettent des remèdes miraculeux profitant sans scrupules de la naïveté de patients très marqués par la maladie. Leur nombre ne fait que croître. De ce fait, la médiatisation demeure un outil efficace à même de sensibiliser contre les risques encourus par ce genre de pratiques non encadrées. D’où l’organisation de cette rencontre qui contribuera, autant faire se peut, à apporter plus d’éclairages sur la question. Par ailleurs,  et afin que les participants continuent à baigner dans la même atmosphère, des ateliers de naturopathie et de coaching en bien-être leur sont dédiés. Mieux encore, une séance de Reiki yoga et un show d’acupuncture sont également au programme. Et pour clôturer en beauté, rien de tel qu’une soirée animée par un groupe gnaoua sous le thème : «La guérison par la musique». Rendez-vous est donc pris  à partir de 19h.
Par ailleurs, il faut rappeler que «le projet d'initiative personnelle» est avant tout une initiative de l'EHTP. Aucune autre école d'ingénieurs au Maroc n'a offert l’opportunité à ses étudiants de laisser libre cours à leur imagination. Ce module est une matière à part entière avec son propre coefficient. Une façon pour eux de s’affirmer et de voler de leurs propres ailes. 

Nezha Mounir
Mercredi 30 Avril 2014

Lu 1683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs