Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La mauvaise passe d'André Villas-Boas




La mauvaise passe d'André Villas-Boas
La lourde défaite de Chelsea à Naples (3-1) mardi soir en huitième de finale aller de la Ligue des champions a fragilisé encore plus la position d'André Villas-Boas, le manageur des Blues, déjà très discuté par son vestiaire et ses supporteurs.
Le Portugais n'avait vraiment pas besoin de ça. Déjà à la peine en Championnat d'Angleterre où son équipe n'est que cinquième et pour l'instant pas qualifiée pour la prochaine Ligue des champions, et accroché par Birmingham, une équipe de 2e division, en Coupe d'Angleterre, Chelsea a fait un grand pas vers l'élimination en C1 mardi en gâchant un match pourtant bien engagé après l'ouverture du score de Mata. Et cette nouvelle défaite pose forcément une série de questions sur l'état actuel du club londonien.AVB a-t-il perdu le vestiaire ?
Si officiellement, tous les joueurs de Chelsea soutiennent Villas-Boas, comme l'a rappelé Didier Drogba lundi, en privé, ce n'est pas la même histoire. Ashley Cole n'a pas apprécié d'être laissé sur le banc mardi et l'a dit. "Je suis venu à Chelsea pour gagner des titres et ce n'est pas avec ta tactique que l'on y arrivera", aurait-il dit  à son entraîneur, selon la presse anglaise. De même, Lampard, également remplaçant, aurait eu une altercation avec AVB pour montrer son désaccord. "C'est vrai que Cole et Lampard n'étaient pas contents. Mais je fais des choix et ils doivent les accepter." Seulement, les choix du Portugais sont de plus en plus discutés, quand ils ne sont pas insensés comme de se passer de Lampard, Cole et Essien pour le match à Naples. La blessure de Terry, absent encore au moins six semaines, pèse aussi beaucoup dans l'ambiance négative qui entoure le vestiaire.
Abramovich soutient-il encore son entraîneur ?
Après avoir connu cinq manageurs depuis le départ de José Mourinho en novembre 2007 (Grant, Scolari, Hiddink, Ancelotti et Villas-Boas), il semble que le propriétaire russe des Blues ait décidé de changer de tactique. Il a promis à Villas-Boas trois ans pour mettre en place son projet de renouvellement de l'effectif et de reconstruction d'une équipe capable de gagner. AVB argumente donc systématiquement qu'il n'est pas en danger puisqu'il a le soutien du patron pour trois ans. Ceci étant dit, l'attitude de Ron Gourlay, le directeur général des Blues, le week-end dernier dans la loge d'Abramovich, n'a échappé à personne. Face au médiocre spectacle de son équipe, Gourlay ne cessait de secouer la tête, incrédule face à la performance de Villas-Boas et de ses joueurs.
Et maintenant ?
Une chose est sûre, Villas-Boas n'est pas le seul responsable de la mauvaise passe actuelle des Londoniens. Ce n'est pas lui mais David Luiz qui commet une grosse erreur sur le 3e but napolitain, comme ce n'est pas lui mais Drogba qui manque une grosse occasion en seconde période. Que reste-t-il comme solution ? Le technicien peut continuer son entreprise de restructuration, en se privant de nouveau de joueurs dont il ne veut plus, comme Lampard ou Essien... mais il faut que les résultats suivent. Soit il met un peu d'eau dans son vin et refait confiance aux personnalités du vestiaire. Mais vu les matches à venir (Birmingham en Cup, Naples en C1 et Manchester City et Tottenham en championnat en mars), AVB ferait bien de trouver vite la solution ou le bon compromis. Au risque d'aggraver encore plus la situation et faire perdre patience, même à Abramovich.

Ils ont dit

Heiko Vogel (entraîneur de Bâle): "Je suis très fier de ce qu'a réussi mon équipe ce soir. On a tenu le coup en début de match, on a laissé passer la furia adverse. Ensuite, on a réussi à mettre quelques piques. Défensivement, mon équipe a fait du très bon travail. Les deux remplaçants ont fait ce qu'il fallait pour marquer et on a gagné logiquement. Ce but rend la soirée très belle, nos chances de passer sont bonnes, on a montré durant la phase de poules qu'on savait où se situait le but sur terrain adverse."

Josef Heynckes (entraîneur du Bayern Munich): "C'était un match intéressant, équilibré avec de nombreuses occasions. On a perdu 1-0, mais on a l'expérience pour retourner la situation au match retour même si on sait que ce sera délicat parce que Bâle est une bonne équipe avec des jeunes talentueux encadrés par des joueurs d'expérience. On aurait dû ouvrir le score sur les deux occasions de Ribéry en début de match, la suite aurait été différente."

Claudio Ranieri (entraîneur de l'Inter Milan, au micro de Sky Sports): "On a fait un bon match où on a créé davantage qu'eux, on ne méritait pas de partir battu. Mais on a manqué de confiance, du petit plus de la chance qui n'est pas avec nous en ce moment, Julio (Cesar) n'avait pas eu de grosses parades à faire, ils n'avaient quasiment pas tiré au but avant... C'est dommage de concéder le but sur une de leurs seules occasions, mais le match n'est pas fini, il reste 90 minutes, et avec un stade plein, la remontée est possible".

Didier Deschamps (entraîneur de Marseille, au micro de Sky Sports): "C'était un match équilibré, l'Inter était supérieure à ce que j'ai vu ces dernières semaines, mais je m'y attendais. On a fait preuve de volonté, de détermination. Il y a eu peu d'occasions, c'est bien pour nous d'avoir marqué à la fin, ça pouvait faire nul, mais tant mieux. Si on ne prend pas de but au retour, on se qualifiera, mais ce ne sera pas suffisant, nous chercherons à marquer un but, mais ce sera de toutes façons un match compliqué."

Libé
Vendredi 24 Février 2012

Lu 304 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs