Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La manifestation de samedi sera placée sous le thème du coût de la vie : Le Mouvement du 20 février change de fusil d’épaule




La manifestation de samedi sera placée sous le thème du coût de la vie : Le Mouvement du 20 février change de fusil d’épaule
Lors de sa dernière assemblée générale tenue à Casablanca, le Mouvement du 20 février a décidé de changer de tactique. Ses manifestations auront désormais des thèmes spécifiques.  La prochaine marche que le mouvement organisera dans la capitale économique sera  placée sous le thème de la hausse du coût de la vie. Elle est programmée pour ce samedi soir au Boulevard El Fida. La prochaine marche sera organisée le samedi d’après au quartier Bournazel  et aura pour thème : la privatisation des secteurs publics.
Les marches du samedi soir seront précédées par la tenue de conférences. La première aura lieu ce  soir à partir de 22 heures au siège du Parti socialiste unifié sous le thème de la hausse du coût de la vie et du gel des salaires.
A ce propos, il convient de rappeler que beaucoup de  familles marocaines se permettent durant le mois sacré du Ramadan de garnir au mieux leur table de rupture du jeûne. Pour y arriver, elles font subir à leurs bourses les pires tourments. En effet, les prix de la plupart des denrées alimentaires ont augmenté dans des proportions importantes.
Tomate,  féculents, dattes, miel et beurre ont vu leurs cours sensiblement augmenter. D’autres produits comme les huiles végétales, le café ou encore le thé sont d’ores et déjà promis à la même fièvre. Et pour cause, leurs prix dépendent de la situation du marché international qui tend à la hausse. Néanmoins, les prix affichés au niveau local demeurent sans commune mesure avec les augmentations intervenues à l’international. 
A titre d’exemple, les dattes  d’origine tunisienne se négocient autour de 34DH le kg. Selon des sources bien informées, elles coûtent à l’import près de 13 DH le kg. L’écart reste  énorme même si on prend en considération les frais d’approche et de mise sur le marché.  Le beurre dont le coût de la tonne importée, n’a jamais dépassé 38 DH/kg  est vendu, au détail, à 70 DH/kg environ.
Pour ce qui est des produits locaux, la hausse est particulièrement visible sur les fèves, les lentilles, les féculents et les pois chiches, ingrédients  fortement demandés pour la préparation de la harira, soupe indispensable sur la table du ftour (rupture du jeûne)
Mise à part la tomate dont la production est arrivée en fin de cycle, nombreux sont les produits frais qui ont enregistré de fortes hausses comme les oignons,  pommes, poires, bananes, avocats, fruits exotiques …..
Derrière cette flambée des prix on note entre autres «le recours au stockage frigorifique non pour assurer l’approvisionnement du marché mais pour attendre les fortes demandes induites par les ruptures de stocks », avancent certains commerçants. C’est donc de la spéculation qu’il s’agit. Et le phénomène n’épargne apparemment presque aucun aliment, exception faite des quelques produits soutenus par la Caisse de compensation.

Oussama Meziaty et Abdelilah Nadini
Vendredi 5 Août 2011

Lu 996 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs