Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“La maison des mamans”, une occasion pour les femmes détenues d’éduquer leurs enfants

Une première du genre sur le plan national




“La maison des mamans”, une occasion pour les femmes détenues d’éduquer leurs enfants
Le  Roi Mohammed VI a procédé, à l’établissement pénitentiaire Oukacha de Casablanca, à l’inauguration de “La maison des mamans”, un pavillon pour femmes détenues accompagnées de leurs enfants en bas âge. Avec une capacité d’accueil de 24 personnes accompagnées d’enfants, la maison des mamans offre à ses pensionnaires toutes les conditions requises pour une vie décente. Elle dispose, en effet, de 12 chambres, d’une crèche pour enfants, d’une biberonnerie, d’un espace de détente, d’un parc de jeux, d’une salle de sport, ainsi que d’un Centre de formation professionnelle. Un accompagnement des enfants est prévu à travers des exercices d’éveil et d’éducation, outre un dispositif d’enseignement préscolaire pour les enfants dont l’âge le permet. Par ailleurs, un staff médical spécialisé en gynécologie et en pédiatrie est au service des mères pensionnaires et de leurs enfants
“La maison des mamans”, permettra à ces femmes d’éduquer leurs petits dans un milieu décent, a indiqué le coordonnateur de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Azzedine Belmahi. Cette maison va permettre aux mères détenues d’éduquer leurs enfants dans les mêmes conditions dans lesquelles sont éduqués les enfants marocains à l’extérieur des murs de la prison, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse à cette occasion. M. Belmahi a souligné que ce nouvel espace carcéral permettra à ces femmes également de suivre des formations qui favoriseront leur insertion dans le monde du travail et dans la dynamique de développement de leur pays, après leur libération.
“La maison des mamans” de l’établissement pénitentiaire Oukacha est la première du genre réalisée au niveau national, a-t-il poursuivi, ajoutant que ce projet sera généralisé à l’ensemble des maisons carcérales, notamment celles abritant des femmes détenues accompagnées de leurs enfants en bas âge.
Et de relever que l’inauguration de cette maison s’inscrit dans le cadre des projets de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, qui fait de l’amélioration des conditions de vie dans les établissements pénitentiaires une priorité. Cette démarche, a-t-il fait observer, est développée avec l’adhésion également de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et d’autres partenaires qui s’occupent du volet de la formation professionnelle et de l’éducation.

MAP
Mercredi 31 Juillet 2013

Lu 712 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs