Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La maison de demain, intelligente et connectée




La maison de demain, intelligente et connectée
De la sonnette qui observe les visiteurs approcher aux machines à laver qui savent quand vous êtes présent, en passant par les lumières qui s'éteignent quand vous allez vous coucher, la maison de demain est résolument intelligente et connectée.
Nombreux sont les appareils et dispositifs anticipant les besoins et les envies de chacun à la maison, qui ont été présentés au Salon de l'électronique grand public (CES) de Las Vegas (ouest des Etats-Unis), qui a fermé ses portes vendredi.
Le CES a été envahi cette année par les objets connectés comme des ampoules, des verrous ou des stores intelligents qui forment les "maisons intelligentes".
L'entreprise américaine d'appareillage domestique Lowe's a même monté une maison-témoin pour faire la démonstration de son dispositif Iris, qui centralise la commande par smartphone des lumières, thermostats et autres objets ou applications connectés. Ce genre d'appareil sert à centraliser l'utilisation de diverses applications connectées dans la maison et même en dehors, comme des caméras de surveillance, ou des objets qui se connectent sans fil grâce à de nouvelles technologies comme le ZigBee ou le Z-Wave.
Les objets peuvent ensuite échanger entre eux des informations à travers des applications installées sur les smartphones ou les tablettes.
Avec la maison intelligente proposée par Lowe's, par exemple, les parents seront avertis de l'arrivée de leurs enfants, qui auront un petit badge attaché à leur porte-clé.
Les stores peuvent se baisser sur commande, et un capteur fixé sur le collier d'un chien peut envoyer un signal qui déverrouillera sa trappe dès qu'il s'en approchera.
Lowe's propose même un boîtier qui, lorsqu'il est connecté à l'arrivée d'eau, envoie des messages signalant s'il y a une fuite ou une rupture de canalisation.
"Tout ce que nous proposons peut être bricolé", explique à l'AFP l'un des porte-parole de l'entreprise pendant la visite.
Les concurrents de la marque américaine, comme le géant allemand Bosch, ne sont pas en reste. Ce dernier a présenté au CES sa version de la maison intelligente, dans laquelle les objets communiquent entre eux grâce à des capteurs ou des caméras.
On pourra même virtuellement regarder dans son frigidaire pendant que l'on fait ses courses pour vérifier ce dont on a besoin. La société Logbar a, elle, fait sensation avec une bague connectée par Bluetooth qui permet de contrôler les smartphones par un simple mouvement.
L'entreprise prévoit de mettre sur le marché une application qui permettra de synchroniser la bague par infra-rouge avec des télévisions, lumières et autres objets qui seront contrôlés par le geste. "Vous n'avez plus besoin d'autant de télécommandes, vous n'aurez plus besoin que d'une bague", affirme Momoko Matsuzaki à l'AFP. De son côté, le géant sud-coréen Samsung a annoncé que prochainement presque tous les objets qu'il proposera seront connectables. Il a également indiqué qu'il allait travailler avec d'autres sociétés de développement de logiciels et de matériel informatique.
Cela permettra aux objets de toutes ces sociétés "rivales" de communiquer entre eux, et de ne plus obliger les consommateurs à choisir systématiquement tous les objets connectés chez la même marque pour qu'ils fonctionnent ensemble.
Peut-être une alternative à la "guerre fragmentée" dans le domaine des appareils connectés, décrite par Franck Gillett, analyste chez Forrester.
Car Google arrive également sur ce marché après le rachat l'an dernier de Nest, un fabricant notamment de thermostats intelligents, pour 3,2 milliards de dollars.
Nombre de ses produits étaient présentés au CES, comme une laveuse-sécheuse qui passe en mode silencieux lorsque les occupants sont à la maison. Le directeur de l'ingénierie et cofondateur de Nest, Matt Rogers a récemment écrit sur son blog que "les choses qui arrivent comme par magie chez vous ne relèvent plus de la science-fiction".

Samedi 17 Janvier 2015

Lu 108 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs