Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La magie de la Coupe a encore opéré en France

Les gros par la petite porte : PSG, Bordeaux et Toulouse sortis par plus petit que soi




La magie de la Coupe a encore opéré en France
Montpellier a réussi l’exploit des 16e de finale de la Coupe de France en allant décrocher de haute lutte mercredi sa qualification (2-1) aux dépens du Paris SG au parc des Princes. Deux autres équipes de Ligue 1 ont été éliminées, à savoir Bordeaux et Toulouse. 
 A Paris, les hommes de Roland Courbis, à la peine en Ligue 1 (16e), ont fait tomber l’équipe entraînée par Laurent Blanc pour la deuxième fois seulement de la saison et la première à domicile.
Le leader de Ligue 1 a compté beaucoup d’occasions en première période mais c’est Montpellier sur une tête de Congré qui ouvrait la marque.
Cavani remettait les deux équipes à égalité sur une reprise de près à la réception d’un centre de Digne. Mais,
 malgré la rentrée d’Ibrahimovic et une autre occasion de Cavani, un nouveau coup de tête victorieux de Montano, assurait la qualification aux Héraultais. Le tenant du trophée, Bordeaux, est tombé de très haut à Ajaccio face à L’Ile Rousse (5e division), vainqueur par 4 tirs au but à 3.

Les amateurs corses ont signé un authentique exploit en tenant tête, grâce à leur gardien, aux hommes de Francis Gillot, 9e en Ligue 1.
Une autre surprise de taille est venue de l’Allier avec l’élimination du Toulouse FC battu 2 à 1 à Moulins (4e division). Les Toulousains avaient pourtant bien entamé la rencontre en rentrant aux vestiaires à la mi-temps avec un avantage d’un but inscrit par Ben Basat.
Mais, en seconde période, un doublé du jeune attaquant Da Silva, le héros de Moulins, propulsait son équipe en 8e de finale. 
En revanche, Monaco n’a pas tremblé pour se défaire du Chasselay (4e div.) de Ludovic Giuly, battu 3 à 0 au stade de Gerland. Un but du Colombien Falcao en première période et un doublé de Rivière après le repos ont fait le bonheur de l’ASM. Seule ombre au tableau pour Monaco, Falcao sorti sur civière peu avant la mi-temps, touché a priori au genou gauche. 

Vendredi 24 Janvier 2014

Lu 112 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs