Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La lutte contre les narcotrafiquants se poursuit à Khénifra




La lutte contre les narcotrafiquants se poursuit à Khénifra
Il semble que l'étau se resserre autour des trafiquants de drogue et de boissons alcoolisées à Khénifra.Depuis quelques semaines, la police locale a multiplié des succès dans ce sens, étouffant ainsi un commerce florissant dans la région.
Et c'est au tour de la gendarmerie Royale d’entrer en scène, en menant des opérations spectaculaires contre les narcotrafiquants. En quelques jours, les brigades de la gendarmerie ont pu saisir pas moins de 600kg de kif en tige, et environ 140kilos de tabac. Ils ont également procédé à la saisie de trois voitures : une Renault Safrane immatriculée à Rabat et deux Mercedes 250.
Cependant lors de ces opérations, aucun suspect n'a été bizarrement arrêté. Dans la première opération qui a eu lieu sur l'axe routier Khénifra-Kaf N'ssour, connu pour être une plaque tournante de ce trafic, les conducteurs de la Safrane ont forcé le barrage et parcouru quelques kilomètres sur les jantes avant d'abandonner leur véhicule bourré de sacs de kif et de prendre la clé des champs.
Dans la seconde opération, on a saisi les deux Mercedes sur la route entre M'rirt et Meknès sur l'axe menant vers la localité d'Aguelmouss. Le même scénario a été observé, avec la saisie de la marchandise et de la came et l’échappée spectaculaire des conducteurs qui ont réussi à tromper la vigilance des éléments de la gendarmerie encore une fois.
Pour sa part, la police a arrêté la voiture d'un contrebandier de boissons alcoolisées avec environ 800 bouteilles destinées à la vente illicite dans les villages avoisinants. Certains observateurs avertis prétendent que cette montée inopinée en force et cette recrudescence dans la lutte contre les trafiquants de drogue seraient dues essentiellement à une rivalité entre la police et la gendarmerie depuis que la police a redoré son blason en garnissant son palmarès avec de gros coups de filet au nez et à la barbe de la gendarmerie en milieu rural qui est pourtant une zone de prédilection de ces derniers. Ce qui n'a pas beaucoup plu aux hommes en gris qui ont riposté pour démontrer qu'ils sont capables de faire autant et peut-être mieux. Il faut dire également que la médiatisation par les quotidiens nationaux des derniers succès de la police judiciaire en milieu rural à Khénifra et région aurait été à l’origine des réprimandes dont la gendarmerie dans plus d’une région a été l’objet. Les hauts responsables locaux des deux côtés nient en bloc ces dires et maintiennent que la sécurité de la province se fait en coordination et dans la bonne entente, loin de toute concurrence et que c'est la presse qui aurait fomenté cette rivalité fictive entre les deux institutions sécuritaires.

KAMAL MOUNTASSIR
Mercredi 25 Février 2009

Lu 375 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs