Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La logique d’A2F




Ce n’est pas pour bientôt le lendemain enchanteur du Onze national. Celui-ci est bien parti pour galérer et nous avec pour de bon. Il faut dire que l’on s’entête à ne pas vouloir retenir la leçon et à sortir à chaque fois des prétextes et des justifs qui ne convainquent personne.
La palme d’or revient cette fois-ci au patron de la fédé qui, dans un entretien accordé à notre confrère «Le Matin» dans son supplément « Sport » a fait savoir que « nous avons certainement péché par un manque de communication ou de pédagogie afin de rappeler à l’opinion publique que la CAN 2012 serait une étape dans la reconstruction en cours de l’équipe nationale, plutôt qu’une fin en soi ».
Plus effronté qu’A2F, tu meurs. La CAN 2012 serait donc une étape. Une étape qui a coûté plusieurs millions de dirhams casqués par des sponsors pas si « privés » que l’on veut faire croire à cette opinion publique.
Si la CAN 2012 était une étape, quel serait donc l’objectif ? En tout cas, une qualification à la Coupe d’Afrique des nations l’année prochaine en Afrique du Sud, ce n’est pas gagné d’avance, et encore moins un ticket pour le Mondial brésilien en 2014. Pour ce rendez-vous, A2F sait bien que son «Onze» a hérité d’une super Côte d’Ivoire, une équipe qui foisonne de vraies stars, faisant le bonheur des grandes écuries du Vieux Continent et de la sélection de leur pays.
Peut-être que l’objectif pour A2F est la qualification de son «Onze» pour la CAN 2015 qui aura lieu à la maison. Là, l’équipe marocaine est sûre de pouvoir jouer le tour de chauffe, pour le reste, rien n’est garanti.
Voulant «éclairer» notre lanterne, le «Special one» fédéral, sans aucune gêne, a tenu dans ledit entretien à saluer «le travail effectué par Eric Gerets qui est un gagneur». L’on aimerait bien savoir ce qu’a gagné le bonhomme, sauf de jolis et faramineux chèques libellés en dirhams convertibles à la fin de chaque mois. Il est vrai que les rémunérations déboursées actuellement aux entraîneurs sont colossales, mais la question est de savoir si l’équipe marocaine a besoin d’un coach de cette trempe pour qu’en fin de compte le résultat soit un fiasco. A propos de Gerets, le type continue de fuir, réservant ses déclarations à des tribunes aucunement connues de l’opinion publique marocaine. Le technicien belge qui a fait ses premières armes en tant que sélectionneur au Maroc tarde à tenir une conférence de presse pour expliquer cette déroute continentale, contrairement à un certain Henri Michel qui, sans promettre monts et merveilles avant la CAN 2008, était venu pour affronter la presse avant de s’en aller sous d’autres cieux.
Pour le Belge, il voudrait apparemment se fier au temps susceptible de panser les blessures, avant de tourner la page et de se projeter dans un futur où l’on promettra de si belles choses pour cette opinion publique qui piaffe d’impatience de voir l’équipe marocaine sur la bonne voie. Sauf que ce n’est pas évident de se relancer quand le vécu compte trop de revers. L’ère du bidonnage doit être révolue.  

MOHAMED BOUARAB
Jeudi 9 Février 2012

Lu 151 fois


1.Posté par charaf.s le 09/02/2012 10:47
Il faut arrêter votre polémique et laissez Gerets travailler.
La solution n´est pas de changer d´entraineur á chaque échec.

2.Posté par abdelaziz warrach le 12/02/2012 07:55
ce type de fasst-fihri n'a pas de logique, car il s'est engagé dans une aventure déstructive pour le peuple marocain. C'est un looser at all ! Qu'il dégage de son poste, lui et son Gerets. Celui n'a pas plus de valeur que les autres sélectionneurs européens, comme celiu de Mali qui a mené son Équipe au troisième rang de la CAN.Ce n'est pas la peine qu'il redore son blason dans une conférence de presse. Qu'il dégage ausst, la poule mouillée de Rekem. Il n'a pas accompli son devoir envers le peuple marocain, car des promesses n' étaient seulement que des promesses de poule mouillée et non pas des promesses d'un "Lion de Rekem" qui voulait faire des poules mouillées des "Onze" des "Lions de l'Atlas". Et le fassi-fihri l'a cru. Quelle naivité!! C'est à criailler!
C'est pouquoi il ne faut pas à lui aussi redorer son blason en minimisant son nom par A2F.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs