Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La logique Benkirane : Rouler à l’essence, c’est rouler sur l’or




Chaque jour que le bon Dieu fait, le chef de gouvernement le saisit pour sortir l’une de ses perles. La dernière en date a été lors de la diffusion, mercredi, par les deux chaînes publiques (Al Oula et 2M) du programme « Invité spécial ».
Abdel-Ilah Benkirane ne s’est pas gêné le moins du monde pour insulter l’intelligence du citoyen marocain quand il s’est lancé dans une explication farfelue au sujet de l’augmentation des prix des carburants. Pour lui, rouler à l’essence, c’est rouler sur l’or. Ainsi, si le gouvernement a décidé de réviser le prix de l’essence, en l’appréciant de deux dirhams, c’est que les propriétaires des véhicules roulant à l’essence sont riches. Et soulager leurs bourses de quelques centaines de dirhams par mois n’affectera aucunement leur niveau de vie.
Voilà ce que l’on peut appeler un raisonnement culotté : les riches carburent à l’essence et les pauvres au gasoil. C’est pour cette raison d’ailleurs que ce carburant n’a été augmenté que d’un dirham, ce qui est, selon le raisonnement de Benkirane, aussi logique que supportable.
Ce dernier qui aime jongler avec les  chiffres et les statistiques, a dû manquer une donne concernant les proprios de véhicules qui fonctionnent à l’essence. Le chef de gouvernement n’est-il pas au fait que la majorité des citoyens qui disposent de voitures à essence les ont acquises à crédit, sachant qu’il s’agit de véhicules d’une gamme de moyen standing ? Alors que l’autre partie qui roule à l’essence dispose de voitures achetées au marché d’occasion du fait que leurs prix sont accessibles. Et la facture pourrait être encore moins élevée au cas où une personne se procurerait un véhicule à essence avec à la clé une vraie écurie de chevaux vapeurs. Et les Marocains qui guettent de telles occasions ne peuvent en aucun cas être des riches, sauf pour le chef de gouvernement qui, en optant pour cet argumentaire se montre vraiment déconnecté de la réalité.
Sacré Benkirane et vivement 2017 si Dieu le Clément et le Miséricordieux le veut.

MOHAMED BOUARAB
Vendredi 8 Juin 2012

Lu 987 fois


1.Posté par futurbarbu le 08/06/2012 10:52
Nous avons rêvé du paradis décrit par les barbus lors des élections législatives qu'ils ont gagnées par nos voix les croyant sincères pour venir en aide aux gens pour abolir la corruption et allèger le fardeau de la vie chere ,4 mois apres leur victoire les voilà les barbus qui nous jettent en enfer des hausses des prix ,oui les barbus nous ont trompés ,nous étions naifs :
une seule et unique réponse :ne plus voter pour le PJD!

2.Posté par BEHRI ABDELAAZIZ le 10/06/2012 19:04
Qui dit démocratie, dit démagogie, dit promesse ou mensonge. Quiconque veut être élu ne peut pas ne pas faire de promesse, qui devient inéluctablement synonyme de mensonge dans un pays comme le Maroc où le peuple est dans sa majorité analphabète et pauvre. Ce qui revient à dire que les gens maniables et manipulables. Dites aux chômeurs que vous allez leur donner du travail, et ils voteront pour vous.
Un mandat dure cinq ans et l'on ne peut demander des comptes qu'après. Sauf si l'on est mû par de mauvaises intentions comme ceux qui descendent dans la rue pour réclamer la lune. On voit même l'union des contraires. Les ennemis d'hier, en l'occurence, CDT et FDT sont devenus, comme par enchantement des frères. Moi, je n'ai pas voté PJD mais il tire sa légitimité des urnes. Dans toute l'Histoire des élections du pays, c'est le premier parti que le peuple a démocratiquement et librement choisi. Les autres partis, la gauche essentiellement à laquelle j'appartiens, doit prendre son mal en patience et préparer les législatives de 2017, en travaillant de concert avec le PJD, au lieu de lui mettre les bâtons dans les roues. Vous n'avez qu'à vendre votre voiture ou réduire le temps de son utilisation si vous vous sentez lésé.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs